Wild: Jason Zucker ne serait pas surpris d’être échangé prochainement

Crédit photo - ESPN

Le nom de Jason Zucker est au centre de rumeurs de transactions depuis plusieurs mois. En février, il a bien failli prendre le chemin de Calgary et le mois dernier, l’échange avorté de Phil Kessel aurait expédié Zucker à Pittsburgh.

Il faut dire que le directeur général du Wild n’a pas peur d’échanger des joueurs de premier plan. Depuis son arrivé il y a un an, Paul Fenton a expédié Nino Niederreiter aux Hurricanes, Charlie Coyle aux Bruins et Mikael Granlund aux Predators. Les trois joueurs avaient 26 ans lorsqu’il ont été transigés par le Wild.

 

Jason Zucker s’attend à tout

Plusieurs estiment que Jason Zucker sera le prochain. En entrevue avec Michael Russo, de The Athletic, le joueur de 27 ans a dit à la blague qu’il ne serait pas surpris de se retrouver sous d’autres cieux d’ici mercredi.

Sur une note plus sérieuse, l’ailier gauche se dit bien conscient qu’il pourrait être échangé n’importe quand. Il affirme toutefois ne pas souhaiter une transaction et selon lui, le Wild désire garder ses services.

Jason Zucker avoue cependant ne pas être tout à fait d’accord avec certaines des décisions de Paul Fenton. Il ajoute néanmoins qu’il a du respect pour le DG du Wild.

 

Un trop gros contrat?

L’attaquant natif de Newport Beach avait connu sa meilleure saison en carrière en 2017-2018. Il avait conclu cette campagne avec 64 points, dont 33 buts. Il avait ensuite signé un contrat de 5 ans/27,5 millions.

Sa production offensive a toutefois chuté en 2018-2019, alors qu’il a récolté 42 points (21 buts, 21 passes) en 81 parties.

Jason Zucker recevra donc un salaire de 5,5 millions pour chacune des 4 prochaines saisons. Son contrat lui permet également de profiter d’une clause de non-échange limitée. Il peut donc fournir une liste de 10 équipes où il ne souhaite pas être transigé au Wild dans l’éventualité où le club voudrait l’envoyer ailleurs.

 

Via Michael Russo/The Athletic