Une soirée riche en émotions à Columbus

LNH
Crédit photo - Capture d'écran Twitter

On peut dire que les partisans des Blue Jackets en a eu pour son argent dimanche. La foule du Nationwide Arena de Columbus a eu droit à toute une soirée, autant pendant le match qu’avant.

 

Rick Nash et sa famille

La semaine dernière, Rick Nash a annoncé qu’il prenait sa retraite. Une commotion cérébrale subie en mars dernier l’a convaincu que le risque était trop élevé pour lui s’il revenait au jeu.

Même s’il a quitté les Blue Jackets en 2012, Rick Nash a marqué à jamais cette organisation. L’ailier gauche a été le premier choix au total du repêchage de 2002. Un choix que n’ont certainement jamais regretté les Blue Jackets.

Le talentueux attaquant a rapidement connu un immense succès à Columbus. Il a notamment récolté 41 buts à sa deuxième saison seulement. Il s’est rapidement imposé comme le cœur et l’âme de cette jeune formation.

Il était donc normal que les Blue Jackets invitent Rick Nash à procéder à la mise en jeu protocolaire dimanche. Surtout qu’il s’agissait d’un duel face aux Rangers, la deuxième équipe avec qui il a passé une bonne partie de sa carrière.

L’athlète de 34 ans est arrivé sur la glace accompagné de sa famille. Il a reçu un accueil chaleureux de la part de la foule de Columbus.

 

La foule interprète l’hymne national

Les spectateurs ont aussi été sollicités lorsqu’est venu le temps de chanter l’hymne national. L’interprète Leo Welsh a toutefois oublié son micro. La foule a alors pris le flambeau et a entamé le «Star-Spangled Banner». Ça a donné lieu à un formidable moment.

 

Un festival offensif

Le match aussi n’a pas été plate du tout.

Les Rangers ont brisé la glace en début de première période grâce à Ryan Strome. Artemi Panarin et Anthony Duclair ont répliqué pour les Blue Jackets. Chris Kreider a ensuite ramené l’égalité en fin de la première période.

Au retour de l’entracte, les Blue Jackets ont pris les choses en mains grâce aux buts de Cam Atkinson, Lukas Sedlak et Nick Foligno. Mats Zuccarello a aussi inscrit un but durant la deuxième période. Le pointage était donc de 5-3 pour Columbus après 40 minutes.

David Savard a procuré une avance de 6-3 à Columbus en début de troisième période. Cette marque est demeurés comme tel jusqu’à 5 minutes de la fin du match. Les Rangers ont alors rétréci l’écart à 6-5. C’est finalement Nick Foligno qui a inscrit le but d’assurance, permettant aux Blue Jackets de remporter la rencontre 7-5.