Une idée brillante des Capitals pour contrer le racisme à l’endroit de Devante Smith-Pelly

LNH
Crédit photo - Russian Machine Never Breaks

Le 17 février dernier, les Capitals étaient en visite à Chicago. Ils ont été atomisés 7-1 par les Blackhawks, mais un des joueurs des Caps a subi bien pire que cette défaite gênante.

Pendant que Devante Smith-Pelly était au banc des punitions, des partisans de Chicago se sont mis à chanter «basketball, basketball, basketball». Profondément insulté, Smith-Pelly a répliqué aux fans. Ceux-ci on ensuite été expulsés de l’aréna.

 

La vengeance est un plat qui se mange froid

Un peu moins d’un an plus tard, les Capitals étaient de retour à Chicago pour la première fois depuis cet incident. Ils n’ont toutefois pas oublié ce triste épisode de racisme et ont décidé de répliquer de façon brillante.

L’attaquant des Capitals T.J. Oshie a eu l’idée de céder sa place à Devante Smith-Pelly sur l’alignement partant des Capitals. Il en a parlé à son entraîneur Todd Reirden qui a accepté de faire ce pied de nez au racisme. L’ancien attaquant du Canadien était donc sur la patinoire lors de l’interprétation de l’hymne national. Oshie est tout de même celui qui a poursuivi le reste du match sur le premier trio.

Les Capitals se sont finalement inclinés 8-5; Devante Smith Pelly n’a obtenu aucun point malgré 4 tirs au but. Il aura néanmoins obtenu sa vengeance avec beaucoup de classe et de panache.