Tuukka Rask s’est fracturé un doigt en s’entraînant

LNH
Embed from Getty Images

En ce temps de retour au jeu, la LNH a décidé d’être ultra mystérieuse avec la nature des blessures de ses joueurs dans le but de protéger ceux qui testent positif pour la COVID-19. C’est une décision qui s’explique facilement, mais ça mène à beaucoup de spéculations et beaucoup moins d’informations que ce à quoi on est habitué.

C’est ce scénario qui fait en sorte que c’était si bizarre de voir Tuukka Rask être aussi précis avec les médias de Boston mardi. Le gardien des Bruins, qui a quitté la pratique des siens à deux reprises depuis le début de la phase trois, a admis s’être fracturé un doigt du côté de sa mitaine en s’entraînant pour ce retour au jeu. Plus précisément, il se l’est fracturé en faisant des box jumps il y a quelques semaines.

Tuukka Rask a quand même tenu à spécifier qu’il croit être capable d’être rétabli pour le retour au jeu qui est prévu le 2 août pour Boston. Il faut aussi se rappeler que Boston ne fait pas face à l’élimination dans ce premier tour, donc si le gardien n’est pas encore parfaitement prêt, c’est possible que l’on voit Jaroslav Halak. Au moins, Boston joue le dernier match préparatoire dans l’Est, ce qui va donner plus de temps à Tuukka Rask s’il veut jouer un match avant que ça recommence pour vrai.

Carter Hart imite Tuukka Rask

À Philadelphie, c’est Carter Hart qui a quitté la pratique des Flyers avant la fin de celle-ci mardi. On n’a pas de détails comme c’est souvent le cas présentement. Par contre, un analyste local a parlé de spasmes au dos mineurs qui devrait lui coûter un jour ou deux de pratique sans plus.

On dirait donc que les Flyers aient évité le pire dans ce dossier, mais c’est un rappel que ce retour au jeu va venir avec beaucoup de blessures et d’incertitude. La position de gardien est toutefois celle qui est la plus vulnérable comme les Blackhawks le prouvent présentement en l’absence de Corey Crawford.