Trophées de la LNH: Robin Lehner inspirant, Aleksander Barkov hilarant

LNH
Crédit photo - Sportsnet

C’était la traditionnelle remise de prix de la LNH mercredi soir, à Las Vegas.

En plus de distribuer les trophées, la ligue a annoncé la composition de ses première et deuxième équipes d’étoiles.

Sans grande surprise, le Lightning est très bien représenté avec 3 des 12 joueurs sélectionnés (Andrei Vasilevskiy, Nikita Kucherov et Victor Hedman). L’organisation floridienne peut également se targuer d’avoir contribué au développement des deux gardiens élus sur les équipes d’étoiles. En effet, c’est Ben Bishop qui a reçu cette honneur pour le second alignement.

Première équipe d’étoiles

  • Connor McDavid (Oilers)
  • Alex Ovechkin (Capitals)
  • Nikita Kutcherov (Lightning)
  • Brent Burns (Sharks)
  • Mark Giordano (Flames)
  • Andrei Vasilevskiy (Lightning)

Deuxième équipe d’étoiles

  • Sidney Crosby (Penguins)
  • Brad Marchand (Bruins)
  • Patrick Kane (Blackhawks)
  • Victor Hedman (Lightning)
  • John Carlson (Capitals)
  • Ben Bishop (Stars)

Personne ne sera surpris de constater qu’aucun joueur du CH n’a été choisi. Remarquez que les Blues n’ont pas de représentant non plus. Et pourtant, ils ont remporté la Coupe Stanley.

 

Une soirée de rires et de larmes

Les amateurs ont eu droit à toute une gamme d’émotions au cours de la soirée. En tête de liste, il est impossible de passer à côté de ce moment touchant entre Carey Price et le jeune Anderson Whitehead.

Ce n’est toutefois pas le seul élément émouvant de la cérémonie. En effet, Robin Lehner a tenu un discours inspirant lorsqu’il est venu chercher le trophée Bill Masterton. Le gardien des Islanders a connu une année extraordinaire après avoir vécu l’enfer sur le plan personnel.

Durant son discours, le Suédois est revenu sur ses problèmes personnels. Sa citation la plus marquante : «Je n’ai pas honte de dire que je souffre de maladie mentale, mais ça ne veut pas dire que je suis faible mentalement.»

À l’opposé, Aleksander Barkov a beaucoup fait rire lorsqu’il est monté sur scène pour recevoir le trophée Lady Byng. L’attaquant originaire de la Finlande a reçu quelques exclamations de spectateurs alors qu’il s’apprêtait à livrer son discours de remerciements. C’est à ce moment qu’il a dit à la blague qu’il y avait plus de fans finlandais que de partisans des Panthers présents à la cérémonie.

Quand on connaît les faibles assistances au BB&T Center, on ne peut s’empêcher de rire du commentaire de Barkov! On est toutefois moins certain que l’organisation des Panthers l’a trouvé drôle…