Torey Krug se prépare pour le marché des joueurs autonomes

LNH
Crédit photo - Capture d'écran Instagram

Torey Krug a l’impression que ses jours chez les Bruins sont comptés.

Le défenseur de 29 ans sera agent libre à la fin de la saison 2019-2020.

Et ce dernier ne semble pas s’attendre à signer un nouveau contrat avec Boston. Selon Fluto Shinzawa de The Athletic, Krug aurait affirmé ne pas trop savoir à quoi s’attendre. Il souhaite prendre les choses au jour le jour et se concentrer sur les séries, pour le moment. Néanmoins, Torey Krug semble résolu à l’idée qu’il testera le marché des joueurs autonomes.

L’Américain est maintenant marié et père et ses priorités ont changé. Il doit notamment penser à la qualité de vie de sa famille.

Pas de place pour Torey Krug?

Depuis sept saisons, le défenseur gaucher s’est imposé comme le meilleur élément offensif de la ligne bleue des Bruins. Il a atteint la barre des 50 points trois campagnes de suite (2016 à 2019). Cette saison, Torey Krug avait inscrit neuf buts et 40 passes en 61 rencontres.

Avec de telles statistiques, on s’attendrait à ce que les Bruins accordent un nouveau contrat à leur vétéran. Le problème c’est qu’à Boston, plusieurs gros noms seront joueurs autonomes (avec ou sans restriction) au cours des prochaines années.

En plus de Krug, Jake Debrusk sera agent libre avec compensation à la fin de la présente campagne. Il touchait un salaire de 863 000$ et devrait aller chercher passablement plus d’argent avec sa prochaine entente.

À la défense, Charlie McAvoy sera joueur autonome avec restriction dans deux ans et David Pastrnak sera agent libre l’été suivant.

Tous ces joueurs devraient recevoir une augmentation de salaire considérable.