Sidney Crosby, un partisan du CH aveugle et Maurice Richard

Crédit photo - Zimbio

Une histoire particulièrement touchante a été racontée par l’animateur Gord Miller mercredi. Sur les ondes de la station de radio TSN 1050, celui-ci a évoqué un souvenir de l’été 2016, alors qu’il couvrait les Penguins de Pittsburgh.

Ces derniers venaient de remporter la Coupe Stanley et Sidney Crosby avait amené le trophée dans un hôpital de Cole Harbour, sa ville natale, en Nouvelle-Écosse.

Une fois que la visite à cet hôpital fût terminée, le capitaine des Penguins a demandé à Gord Miller s’il avait une idée d’endroit où se rendre par la suite. Miller lui a alors parlé d’un hôpital pour les vétérans qui était tout prêt. Ils se sont donc rendus là avec la Coupe Stanley et sont allés à la rencontre de plusieurs ex-militaires.

 

Crosby et le Rocket

Durant la visite de Crosby, l’un des vétérans s’est exclamé : «C’est dommage que Joe ne soit pas ici, il aurait adoré ça».

Sidney Crosby a alors demandé qui était ce fameux Joe. Il a appris qu’il s’agissait d’un vétéran de la guerre de Corée. Joe était aveugle et alité. Le joueur vedette des Penguins a alors demandé d’aller voir Joe dans sa chambre.

Lorsque Joe a compris que Sidney Crosby venait d’entrer dans sa chambre, il a aussitôt laissé savoir à son visiteur qu’il était en fait un fier partisan des Canadiens. Crosby a répondu en riant que ce n’était pas du tout un problème et a même demandé à Joe qui était son joueur favori du CH.

Joe a répondu que c’était Maurice Richard.

Sidney Crosby a alors eu une idée fabuleuse. Il a approché la coupe Stanley de Joe, a pris sa main et l’a aidé à glisser son doigt à l’endroit où le nom du Rocket était gravé.

Honnêtement, je pense que même les «Crosby Haters» ne peuvent s’empêcher d’être émus devant un si beau geste et une histoire aussi touchante.