RM // Les Bruins aident le Canadien, mais pas les Leafs

Embed from Getty Images

Malheureusement pour eux, depuis leur défaite contre Columbus la semaine dernière, le Canadien n’a plus son sort entre les mains. C’est donc dire que l’équipe aura besoin d’un peu d’aide pour se faufiler en séries. Mardi soir, ça voulait dire un support pour deux rivaux naturels alors que Montréal comptait pour Boston face aux Blue Jackets et aux Leafs contre les Hurricanes.

Au moins, le Tricolore a très bien fait dans la partie qu’ils contrôlaient en battant l’une des équipes les plus dominantes des dernières années. C’est vrai que le Lightning était amoché, mais à ce temps-ci de l’année, le Canadien n’a plus de marge de manœuvre et ils prennent toutes les chances de gagner qui passent.

L’autre bonne nouvelle, c’est que Boston a aidé le Canadien en battant aisément les Blue Jackets au score de 6-2. Ce résultat fait en sorte que Columbus a maintenant autant de points que Montréal avec deux matchs à faire. Ces derniers ont toutefois l’avance parce qu’ils ont trois victoires de plus avant la fusillade. Ils finissent l’année avec deux matchs en deux jours contre les Rangers et les Sénateurs, Le Canadien aura donc besoin d’aide d’équipes dont la saison est terminée, ce qui n’est jamais facile. Peut-être que les Sens auront de meilleures chances à cause du match de la veille, mais ce ne sont certainement pas des défaites probables pour Columbus.

Pour ce qui est des Hurricanes, ils ont profité de Leafs qui ont abandonné l’avantage de la glace en première ronde. C’est Garret Sparks qui a défendu la cage de Toronto et il a déjà connu de meilleure soirée. Il n’a certainement pas aidé le Canadien puisque les Canes ont gagné 4-1. Ils conservent ainsi leur point d’avance sur Montréal et ils devancent même les Jackets. La Caroline joue aussi contre des équipes éliminées d’ici la fin de l’année (New Jersey et Philadelphie), ce qui n’est pas encourageant. Au moins, Montréal a une chance de les rejoindre dans le premier bris d’égalité s’ils les rattrapaient au classement.

Voici la situation actuelle de cette course.

Pour revenir au match des Bruins, on y a vu un accomplissement plutôt intéressant lorsque Brad Marchand a atteint le plateau des 100 points cette saison. Il est le premier joueur de cette organisation à le faire depuis Joe Thornton au début du millénaire. Il est le neuvième joueur de Boston dans les 40 dernières années à se rendre jusque-là. Avec cette victoire, les Bruins ont aussi confirmé l’avantage de la glace contre les Leafs en première ronde.


De leur côté, les Stars ont aussi gagné 6-2, mais c’était plutôt pour assurer leur place en séries. Esa Lindell en a profité pour marquer le but de la soirée en faisant dévier une rondelle avec son bâton entre les jambes. Lindell a aussi ajouté une mention d’aide dans ce match. Les autres joueurs des Stars qui ont récolté deux points dans ce match sont Tyler Seguin, Jason Dickinson et John Klingberg.

L’autre match de 6-2 de la soirée a été remporté par l’Avalanche, qui perdait pourtant 2-0 après la première période de jeu. Grâce à la défaite des Coyotes contre les Kings, ce résultat assure pratiquement la place en séries du Colorado, qui n’a plus besoin que d’un point pour rendre le tout officiel. Colin Wilson a marqué le but de ce match en se défaisant de nul autre que Connor McDavid.

Dans le match Penguins/Red Wings, Matt Murray a failli réaliser l’un des arrêts de la saison, mais la rondelle a traversé de peine et de misère. Le but a été crédité à Tyler Bertuzzi, qui a obtenu trois points ou plus dans un quatrième match de suite. Il bat ainsi le record d’équipe qui appartenait à Steve Yzerman. C’est d’ailleurs une sixième victoire consécutive pour les Red Wings, qui ont battu Pittsburgh 4-1. C’est une bonne façon de relancer l’enthousiasme dans ce marché même si ça va leur coûter quelques rangs de repêchage.

Les Sabres vivent l’inverse des Red Wings alors qu’ils ont encore perdu mardi. Cette fois-ci, c’était un revers de 3-2 contre les Prédateurs. C’est Ryan Johansen qui a fait la différence en troisième, mais comme l’arrêt de Matt Murray ne compte pas, le plus beau de la soirée est venu de Pekka Rinne contre Jack Eichel, Le gardien de Nashville a utilisé une technique peu conventionnelle pour frustrer le capitaine des Sabres, mais ça a fonctionné.

Tendances à suivre

  • Depuis le début de la saison, on a vu 133 victoires où l’équipe gagnante à dû surmonter un retard de deux buts ou plus. Le record est de 135 établi lors de la campagne 2006-07.
  • Alexander Radulov a réussi son deuxième match de quatre points en carrière contre les Flyers. Il aime visiblement les équipes de la Métropolitaine puisque son autre était venu contre les Devils en 2017.
  • Joe Thornton a égalé Steve Yzerman au huitième rang de tous les temps avec sa 1063e mention d’aide en carrière.
  • Les Hurricanes ont égalé un record de franchise avec une 21e victoire sur la route cette année.
  • Nathan MacKinnon est devenu le troisième joueur dans l’histoire de l’Avalanche à marquer 40 buts en une saison.
  • Blake Wheeler a battu le record d’équipe avec sa 70e passe de l’année. Il est aussi le premier joueur des Jets à amasser 90 points depuis leur retour à Winnipeg.
  • Pour la première fois en 12 ans, cinq joueurs différents ont atteint le plateau des 100 points cette saison (Kucherov, McDavid, Kane, Draisaitl et Marchand).
  • John Tavares est rendu à 19 buts en avantage numérique cette saison. Le record d’équipe est de 21.
  • Steven Stamkos n’est qu’à deux points de son sommet en carrière (97).
  • Pour la première fois de sa carrière, Bruce Boudreau va passer les 82 matchs de la saison derrière le banc d’une équipe et il va manquer les séries.