RM // L’avantage numérique des Blues les a sauvé contre les Ducks

Embed from Getty Images

Avec deux défaites de suite en temps réglementaire, les Blues s’étaient placés à la portée des clubs de l’Ouest dans la course aux séries. St-Louis occupait la troisième place dans la Centrale, mais leur coussin pour participer au tournoi printanier avait fondu à quatre points avant d’affronter les Ducks mercredi soir. Dans ce contexte, et avec la faiblesse d’Anaheim cette saison, St-Louis ne pouvait pas vraiment échapper ce match-là.

C’est pourtant ce qu’ils ont failli faire en bousillant une avance de 3-1 pour perdre 4-3 alors qu’il restait moins de 100 secondes au cadran. Heureusement pour les Blues, Sam Steel s’est fait punir en fin de match, ce qui a mené à un 6 contre 4. Techniquement, Steel était de retour sur la glace lorsque St-Louis a égalé le score, mais c’était trop peu, trop tard.

Les Ducks ont vu le sort s’acharner sur eux par la suite alors qu’Alex Pietrangelo a marqué le but gagnant 12 secondes après le filet égalisateur de Robert Thomas. Le tir a dévié sur le patin d’Adam Henrique avant de pénétrer dans le filet. Bizarrement, malgré le score de 5-4, c’était le premier but de St-Louis à égalité numérique puisqu’ils avaient enlevé leur gardien pour le but égalisateur et que les trois autres avaient été inscrits en supériorité numérique.

C’est la première fois depuis novembre 2017 que les Blues marquent autant en avantage numérique au cours d’une partie. C’est aussi la première fois dans l’histoire de la franchise qu’ils effacent un déficit avec moins de 90 secondes à faire en plus de gagner en temps réglementaire. Cette remontée spectaculaire permet aux Blues de se redonner un coussin de six points sur les séries en plus de ne pas perdre trois matchs de suite pour la première fois depuis novembre.

Les Canucks aussi ont fait une belle petite remontée mercredi. Ils ont comblé un retard de deux buts pour battre les Maple Leafs 3-2 en prolongation. C’était la première fois de l’année en 33 occasions que Toronto perdait un match malgré l’avance après 40 minutes de jeu. Pour tourner le fer dans la plaie, c’est un ancien Leafs, Josh Leivo, qui a inscrit le but égalisateur. On ne plaindra quand même pas trop les fans de Toronto qui peuvent regarder Mitch Marner soir après soir et comme on le voit ci-dessous, c’est tout un privilège.

Alex Ovechkin n’est pas aussi reconnu que Mitch Marner pour ses passes, mais comme on l’a vu sur le premier but du match contre les Flyers, la vedette russe possède une très bonne vision de jeu. Alors qu’il était sur les genoux, il a servi un but sur un plateau d’argent à Tom Wilson en route vers une victoire de 5-3 contre Philadelphie. C’est la cinquième victoire de suite pour les Capitals, qui semblent avoir trouvé leur switch.

Les Flames et les Golden Knights pourraient très bien se rencontrer en première ronde et ils sont en train de mettre la table pour un affrontement très intéressant. En fin de deuxième période mercredi, Tkachuk a parti une autre mêlée en rentrant dans Marc-André Fleury. Celui-ci était tellement frustré qu’il a regardé le gardien des Flames, Rittich, pour voir s’il voulait se battre. Après six ou sept matchs, ces deux clubs-là ne s’aimeront vraiment pas.

Nouvelles et rumeurs

  • Les Golden Knights ont un avantage énorme avec l’expansion de Seattle puisqu’ils ne feront pas partie du repêchage. Ils n’auront donc rien à gérer à cause de ça. On pensait aussi que ça allait leur permettre de profiter des équipes en difficulté à cause de ce processus avec des transactions aidant les deux côtés, mais la ligue a dit à Pierre LeBrun qu’ils n’allaient pas laisser Vegas faire. Il faudra voir jusqu’où ils iront, mais ce sera un dossier intrigant à suivre.
  • Marcus Johansson souffre d’une contusion au poumon, Il sera réévalué dans une semaine.

Tendances à suivre

  • Ryan O’Reilly a déjà établi un sommet personnel avec une récolte de 65 points cette année.
  • Les Canucks ont gagné 10 de leurs 11 derniers matchs à la maison contre Toronto.
  • Ken Dryden (381) est le seul gardien dans l’histoire de la LNH qui a nécessité moins de matchs pour se rendre au plateau des 250 victoires en carrière que Braden Holtby (409).
  • Les Capitals ont gagné sept de leurs huit derniers matchs.
  • Le prochain but d’Alex Ovechkin en avantage numérique lui permettra de rejoindre Phil Esposito pour le cinquième rang dans l’histoire de la LNH. Il en a présentement 245.