RM // Joe Thornton rejoint Mario Lemieux

LNH
Embed from Getty Images

24 heures après qu’Alex Ovechkin l’ait rejoint dans la colonne des buts en avantage numérique, c’était au tour de Joe Thornton d’égaler une marque de Mario Lemieux. Le centre des Sharks a récolté sa 1033e mention d’aide en carrière, ce qui fait en sorte qu’il est maintenant égal à Lemieux au 11e rang dans l’histoire de la ligue. Ça lui a pris près de 600 matchs de plus que le #66, mais c’est quand même tout un accomplissement.

S’il ne se blesse pas à nouveau, Jumbo Joe devrait percer le top 10 cette saison et il pourrait même dépasser Gordie Howe au neuvième échelon, qui n’a maintenant qu’une avance de 16. La 1033e passe de Joe Thornton n’était pas sa plus spectaculaire, mais c’était quand même un jeu bien exécuté qui a permis à Nick Sorensen de redonner l’avance aux siens.

Connor McDavid était la raison pour laquelle ce match était égal puisqu’il avait inscrit son 100e but en carrière dans la LNH. Il est le deuxième plus jeune joueur à atteindre ce plateau dans l’histoire de l’équipe (derrière Wayne Gretzky). En plus du 99, Anderson et Kurri sont les deux seuls autres Oilers qui ont marqué leur 100e but en moins de matchs (230) que McDavid. Parmi les joueurs actifs, seulement cinq ont atteint ce plateau plus vite que lui (Ovechkin, Stamkos, Kovalchuk, Malkin et Crosby).

Il est le huitième joueur dans l’histoire de la LNH à atteindre les plateaux des 100 buts et des 180 passes avant son 22e anniversaire. Sa fête est juste en janvier, donc il a encore la chance d’accumuler les points. McDavid a fini le match avec un but et deux passes, dont l’une sur le but gagnant de Draisaitl en prolongation, et ça fait en sorte qu’il est le premier membre des Oilers à obtenir 30 points dans ses 21 premiers matchs depuis Mark Messier en 1989.

Malgré la victoire des Oilers dans le premier match de Ken Hitchcock, le plus beau but de la soirée a été marqué par San Jose alors que Logan Couture s’est moqué d’Adam Larsson, qui tentait de le défendre. Dans une journée où Peter Chiarelli a renvoyé quelqu’un à cause de l’alignement imparfait qu’il a bâti, c’est pratiquement poétique de voir le joueur obtenu dans l’un de ses pires échanges à la barre des Oilers se faire déjouer de la sorte.

Nouvelles et rumeurs

  • En raison d’une blessure au haut du corps, Patrice Bergeron sera absent au moins quatre semaines. C’est un très dur coup pour les Bruins, qui ont déjà plusieurs blessures à la défense dont Chara et McAvoy.
  • Au moins, ce dernier a pratiqué avec les siens mercredi. Il pourrait revenir au jeu en fin de semaine et ça aiderait énormément les Bruins, qui sont à peine en séries présentement.
  • Vincent Trocheck a été opéré mardi. Son absence sera évidemment à long terme. Il avait 14 points en 18 matchs cette saison.
  • Nico Hischier effectuera un retour au jeu contre le Canadien ce soir.
  • Larry Robinson viendra épauler Craig Berube à St-Louis. Il n’a pas été entraîneur depuis 2015, mais son bagage d’expérience est évident.
  • Brooks Orpik sera absent de quatre à six semaines à la suite d’une opération au genou.

Le match à surveiller ce soir

Jets vs Flames, 22h

Si tu veux étirer le match du Canadien en programme double, cet affrontement de l’ouest canadien pourrait t’intéresser. Les deux clubs jouent du bon hockey récemment, perdant seulement trois fois en réglementaire lors de leurs 10 dernières sorties respectives, et ce sera un bon test pour David Rittich, qui tente de prendre le plein contrôle du filet à Calgary. S’il parvient à stopper la machine offensive de Winnipeg, Mike Smith aura droit à une bonne pause pour retrouver son niveau de jeu. De l’autre côté de la patinoire, c’est encore tôt dans la saison, mais si les Jets veulent l’avantage de la glace dans leur affrontement qui semble inévitable face aux Preds en deuxième ronde, ils devront amasser des points puisqu’ils ont présentement un retard de cinq avec deux matchs en main.