RM // C’est au tour de Mike Yeo de perdre son emploi

LNH
Embed from Getty Images

En fin de soirée lundi, après s’être fait blanchir 2-0 par les Kings de Los Angeles, les Blues de St-Louis ont annoncé le renvoi de Mike Yeo. Les Blues s’étaient faits blanchir trois fois lors de leurs quatre derniers matchs et ça en inclut un autre contre les Blackhawks, qui ont également renvoyé leur entraîneur plus tôt cette saison.

D’ailleurs, Joel Quenneville va devenir un candidat populaire lié à ce poste, lui qui a déjà été le pilote des Blues entre 1996 et 2004. Il avait gagné 307 de ses 593 matchs derrière le banc des Blues en plus de se qualifier pour les séries éliminatoires à sept reprises. Si les Blues sont prêts à payer, il est certainement le choix logique s’il veut retourner à St-Louis. En attendant, Craig Berube assurera l’intérim. Ce dernier avait été à la barre des Flyers pendant deux saisons (2013-14 et 2014-15). Il a fait les séries une fois lors de ces deux années.

Pour revenir à Mike Yeo, ce renvoi était malheureusement très prévisible. L’équipe se retrouve dans le fond du classement et ils ont un noyau vieillissant. Il lui restait encore une année de contrat après cette saison. Il n’aura coaché que 133 matchs à St-Louis, obtenant 73 victoires au passage.

Les Golden Knights sont les seuls contre qui les Blues ont marqué au cours de leurs quatre derniers matchs (victoire de 4-1) et la saison de Vegas ne va pas en s’améliorant. Ils devancent seulement des clubs qui ont renvoyé leur coach (les Kings et les Blues) dans l’Ouest avec 19 points en 22 matchs et lundi soir, ils se sont rendus à Calgary pour subir une dégelée en règle. Ils ont perdu au score de 7-2, mais c’est un peu clément considérant que Vegas a marqué deux fois en troisième alors que l’issue du match était réglée. Il faut dire que les Flames sont bien sortis en première période, prenant une avance de 5-0. Johnny Gaudreau a récolté quatre points pendant cet engagement. Ça égale le record d’équipe pour le plus grand nombre de points dans une période.

La seule équipe qui a marqué autant que les Flames lundi soir a vu son match être entaché par une blessure à l’un de ses meilleurs joueurs. En fin de première période, Vincent Trocheck s’est tourné la cheville dans la bande et comme on l’entendait littéralement crier, on sait que ça a vraiment fait mal. Il a quitté sur une civière et on ne parle pas d’une absence à court terme. Ce match a aussi été retardé parce qu’un partisan a eu un arrêt cardiaque. Sur la glace, Mike Hoffman a poursuivi sa séquence de matchs avec au moins un point en marquant le but d’assurance dans un gain de 7-5. Il est maintenant à 16 parties.

La séquence des Sabres n’est pas aussi impressionnante que celle de Hoffman, mais ils sont quand même rendus à six victoires consécutives. Ils ont battu les Penguins par la marque de 5-4 en prolongation après un but de Jack Eichel. Ils avaient comblé un déficit de trois buts pour en arriver là. Pour ce qui est de Pittsburgh, c’est un quatrième revers consécutif et ils n’ont qu’une victoire à leurs 10 derniers matchs.

Jacob Markstrom a fait ce qu’il pouvait contre l’attaque des Jets, qui lui a offert un barrage de tirs dans un gain de 6-3, mais comme il s’en est rendu compte sur la séquence ci-dessous, la moindre petite erreur défensive contre cette équipe se termine dans le fond de ton filet. Patrik Laine a marqué trois buts dans cette partie tandis que Kyle Connor a fini la soirée avec quatre points.

On avait droit à un affrontement entre les deux meneurs de division dans l’Est à Toronto et malgré une avance de deux buts des Blue Jackets après 20 minutes de jeu, ce sont les Maple Leafs qui l’ont emporté 4-2. C’est ce beau petit but de Tyler Ennis, qui a amorcé la remontée des Leafs en fin de deuxième période. Pierre-Luc Dubois a deux points pour les Jackets dans cette partie, tout comme Tavares et Marner pour Toronto.

Les Rangers aussi connaissent de bons moments, eux qui ont une fiche de 8-1-1 à leurs 10 derniers matchs. Lundi, ils ont battu les Stars par la marque de 2-1. Jimmy Vesey a marqué le plus beau but du match pour égaler le score à 1-1, mais c’est Filip Chytil qui a marqué le but gagnant. C’est un quatrième match de suite avec un but pour le jeune Tchèque. Pour les Stars, Ben Bishop a quitté la rencontre avec une blessure au bas du corps.

On finit probablement avec le meilleur match de la soirée dans la LNH. Malgré un gros effort de Louis Domingue comme on le voit ci-dessous, les Preds ont battu le Lightning 3-2. Brayden Point a obtenu une mention d’aide sur les deux buts des siens tandis que Ryan Johansen a marqué le but gagnant en plus d’ajouter une passe. Pekka Rinne n’a jamais perdu en réglementaire contre Tampa Bay (9-0-1), ce qui est assez remarquable puisqu’ils n’ont pas souvent été mauvais pendant sa carrière.

Tendances à suivre

  • Max Domi a obtenu un point dans 18 matchs cette saison. C’est un sommet dans la LNH. Il est le premier joueur du Canadien a obtenir un point dans 10 matchs consécutifs depuis Vincent Damphousse.
  • Mike Hoffman est le premier depuis Dany Heatley en 2005-06 à aligner une séquence d’au moins 16 matchs avec un point lors de sa première saison avec une nouvelle équipe. Au total, seulement six joueurs ont réussi ça dans l’histoire de la ligue, dont Wayne Gretzky deux fois.
  • Seulement six joueurs actifs ont 20 buts ou plus en carrière contre le Canadien. Jason Spezza mène le groupe avec 32, mais Ovechkin est tout juste derrière avec 31.
  • Elias Pettersson est le premier depuis Ovechkin en 2005 à marquer 12 buts dans 17 premiers matchs de la LNH.
  • Alex Ovechkin a égalé Mario Lemieux avec son 236e but en carrière sur l’avantage numérique. C’est bon pour le septième rang dans l’histoire de la ligue.
  • Jack Eichel est le neuvième joueur le plus rapide dans l’histoire des Sabres à se rendre à 200 points avec l’équipe.
  • La séquence de six victoires consécutives des Sabres est leur plus longue depuis 2009-10.
  • La prochaine victoire de Pekka Rinne fera de lui le gardien finlandais avec le plus de victoires en carrière dans la LNH. Il devancera alors Miikka Kiprusoff.
  • Cam Atkinson a au moins un but dans ses cinq derniers matchs.

Nouvelles et rumeurs

  • La pression est intense à Edmonton. Selon Darren Dreger, après deux défaites consécutives, il y a eu d’autres rencontres à l’interne chez les Oilers. Ils ont besoin de résultats en Californie, sans quoi il pourrait y avoir des congédiements.
  • Bob McKenzie a aussi dit que Jim Rutherford était encore ouvert à transiger. Les deux seuls intouchables sont Sidney Crosby et Evgeni Malkin. Étrangement, ça n’inclut pas Kris Letang, dont la clause de non-échange est limitée.
  • Nick Foligno avait quitté les Blue Jackets brièvement pour être près de sa fille de cinq ans, qui est à l’hôpital à cause d’un problème de cœur. Il est revenu mardi et on peut seulement espérer que ça veut dire que ça va mieux dans son cas.
  • L’attaquant des Red Wings Darren Helm sera absent de six à huit semaines. Il est blessé à l’épaule.
  • Ce sera une absence à long terme pour Matt Cullen, qui est atteint au bas du corps.
  • Sam Gagner, qui avait été cédé dans les mineures en début de saison, a joué son premier match de la saison avec les Canucks. Il avait 15 points en 15 matchs dans la AHL.

Le match à surveiller ce soir

Oilers vs Sharks, 22h30

Le choix n’est pas vraiment difficile puisque c’est le seul de la soirée. C’est ainsi puisque c’est l’action de grâce aux États-Unis ce jeudi et que ça affecte vraiment le calendrier de la LNH, habituellement bien rempli les mardi et jeudi. Si tu as besoin de hockey plus tôt dans la soirée, il y a toujours la LHJMQ, mais ce match devrait en valoir la peine. Non seulement, le nombre de vedettes sur la glace est impressionnant, mais la pression auquel fait face toute l’organisation à Edmonton actuellement est extrême, ce qui fait en sorte que chaque match est crucial. S’ils commencent ce voyage en Californie avec une défaite, c’est encore plus de pression sur le coach et le DG.