RM // Carter Hart continue de faire rêver les fans des Flyers

LNH
Embed from Getty Images

Depuis des décennies, les Flyers ont des problèmes devant le filet, mais ils semblent finalement avoir trouvé la solution. Carter Hart n’a que 20 ans, mais on peut comprendre pourquoi les fans de l’équipe s’emballent déjà à son propos. Il n’a que 11 départs derrière la cravate, mais il prouve déjà qu’il a sa place dans la ligue.

Les Flyers lui font visiblement confiance alors qu’il a eu les quatre derniers départs de l’équipe et il répond à l’appel. Non seulement il a un % d’arrêts de 91,5% cette saison, mais il a carrément volé le match contre Boston mercredi soir. Les Bruins ont maintenu un avantage de 84-34 au chapitre des tirs tentés, mais ce sont les Flyers qui se sont sauvés avec le gain de 4-3. Hart a effectué 39 arrêts dans cette partie.

C’est difficile pour un gardien de gagner le Calder (Steve Mason est le dernier à l’avoir fait en 2009) et ce le serait d’autant plus cette année avec Elias Pettersson et Rasmus Dahlin, mais s’il continue à jouer ainsi, Carter Hart pourrait s’immiscer dans la discussion des finalistes. C’est dommage que la saison soit déjà perdue à Philadelphie parce que quand un gardien arrive de nulle part, ça peut parfois mener à des parcours de Cendrillon. En attendant, Hart ne fera plutôt que nuire à leur choix de repêchage, mais ça ne chialera pas trop à Philadelphie parce que ça fait longtemps qu’ils attendent après un gardien de son calibre.

Il a quand même eu un peu d’aide mercredi soir puisque Sean Couturier a inscrit un tour du chapeau. Son deuxième but de la soirée était certainement son plus beau même s’il ne mérite pas tout le crédit alors qu’il a complété un jeu de passes magnifique des Flyers sur l’avantage numérique. La défense des Bruins ne pouvait que regarder la séquence et sortir la rondelle de leur filet.

Parlant de nuire à son choix de repêchage, c’est ce que l’Avalanche a fait à Ottawa en s’inclinant 5-2. Celui qui a permis au Colorado de faire l’acquisition du choix des Sens, Matt Duchene, s’est assuré de ne pas les aider en marquant deux fois en plus de récolter une mention d’aide. Cette passe est venue sur le but gagnant, mais sur la séquence, c’est Thomas Chabot qui s’est illustré en stoppant une attaque adverse avant d’aller contribuer à la création du but des Sens.

On ne peut pas dire que ce sont les gardiens qui ont brillé dans le match entre les Flames et les Sabres. Buffalo a gagné 4-3 grâce au fait que David Rittich n’a effectué aucun arrêt sur trois tirs auxquels il a fait face après la deuxième période. C’est Jack Eichel qui a marqué le but gagnant en prolongation et Linus Ullmark a tout de même enregistré 30 arrêts, mais comme on le voit ci-dessous, il a aussi dû réparer une erreur plutôt grossière.

En Arizona, Darcy Kuemper a reçu un gros coup de main de Mario Kempe qui a volé un but aux Sharks avec une glissade parfaite en fin de deuxième. Avec le score final de 6-3, on pourrait croire que c’était un jeu inutile, mais San Jose a réduit l’écart à un but en troisième, donc ça aurait été égal sans ce jeu défensif incroyable. Ça met fin à la séquence de sept victoires consécutives des Sharks. Cette victoire permet aux Coyotes de rester à quatre points d’une place en séries malgré une infirmerie pratiquement aussi remplie que les urgences québécoises.

De leur côté, avec une victoire en fusillade contre les Canucks, les Oilers ont autant de points que le Wild, qui occupe la dernière place donnant accès aux séries dans l’Ouest. Il y a donc encore de l’espoir pour la troupe de Ken Hitchcock, qui a vraiment besoin d’ailiers pour continuer cette poussée vers les séries. En attendant, Jujhar Khaira a voulu démontrer qu’il avait un certain potentiel offensif pendant le désavantage numérique des siens.

Nouvelles et rumeurs

  • La LNH a confirmé qu’il n’allait pas y avoir de Coupe du monde en 2020. Ce n’est pas surprenant puisque la ligue n’aurait pas voulu l’avoir à la veille d’un lock-out et on commençait à manquer de temps pour l’organiser. Par contre, c’est un peu décevant puisque la tenue de cet événement aurait assuré l’évitement d’un conflit de travail en 2020.
  • L’agent de Matt Duchene a rencontré Pierre Dorion mercredi. Pendant cette réunion, les Sens ont dit qu’ils voulaient le signer à une prolongation de contrat. C’est un dossier qui devra évoluer rapidement sans quoi le centre deviendra un joueur de location à la date limite.
  • Le Wild a fait l’acquisition de Pontus Aberg des Ducks mercredi. Ce dernier a 11 buts cette saison, mais il ne parvenait plus à percer l’alignement d’Anaheim, donc c’est un nouveau départ pour lui. En retour, le Wild a cédé un attaquant de la AHL, Justin Kloos.
  • Les Ducks ont aussi fait l’acquisition de Michael Del Zotto des Canucks en retour de Luke Schenn et d’un choix de septième ronde en 2020. Ça permet aux Nucks de se défaire du contrat de Del Zotto et de faire une place dans l’alignement de 23 à Elias Pettersson qui devrait revenir au jeu sous peu. Schenn ira directement dans la AHL et les deux défenseurs seront agents libres sans restriction cet été.
  • Anaheim a aussi fait l’acquisition de Derek Grant des Penguins en retour de Joe Blandisi. C’est un retour dans l’organisation californienne pour Grant.
  • Les Flames vont annoncer aujourd’hui qu’ils vont retirer le #12 de Jarome Iginla. Lanny McDonald et Mike Vernon sont les deux seuls autres joueurs dans l’histoire des Flames à avoir reçu cet honneur.
  • Les Wings demanderaient un choix de première ronde pour Gustav Nyquist ou Jimmy Howard comme joueur de location, mais ils ne s’attendent pas à recevoir une offre du genre, donc ils vont essayer de les signer à une prolongation de contrat.
  • Selon Elliotte Friedman, les Rangers voudraient un espoir et un choix de deuxième ronde pour Mats Zuccarello.
  • Les Bruins, les Oilers, les Penguins et les Canucks seraient parmi ceux qui sont intéressés par les services de Micheal Ferland selon Friedman.
  • Mark Pysyk et Valeri Nichushkin seraient deux autres joueurs disponibles sur le marché des échanges.
  • Dale Weise n’a pas été réclamé au ballottage, mais pour le moment, les Flyers veulent le garder dans l’alignement.

Tendances à suivre

  • Trois attaquants ont joué plus de 35 matchs sans marquer depuis le début de la saison; Valeri Nichushkin, Tom Pyatt et Juho Lammikko.
  • Pour la première fois depuis 1999, on a six jours consécutifs avec au moins un tour du chapeau dans la LNH.
  • Dans l’histoire des Sabres, seulement deux joueurs (Pat LaFontaine et René Robert) ont atteint le plateau des 50 points plus rapidement que Jack Eichel cette année.
  • C’est la même chose pour Johnny Gaudreau avec les Flames, mais on parle plutôt de la marque des 70 points cette saison.
  • Les Coyotes ont 12 buts en désavantage numérique depuis le début de l’année. C’est plus que le double que toutes les autres équipes de la LNH.
  • David Pastrnak a maintenant marqué 121 buts avant son 23e anniversaire. C’est la plus grosse marque dans l’histoire des Bruins.
  • Claude Giroux est devenu seulement le deuxième joueur dans l’histoire à récolter 500 mentions d’aide avec l’équipe. Bobby Clarke était le seul à avoir réussi cet accomplissement.
  • Rasmus Dahlin est sur une séquence de cinq matchs consécutifs avec au moins un point, ce qui égale un record pour un défenseur de 18 ans dans l’histoire de la LNH.