RM // Brayden Point réussit une première depuis 1991

LNH
Embed from Getty Images

Lorsqu’on pense aux vedettes du Lightning de Tampa Bay, Brayden Point a tendance à passer un peu sous le radar. Ça risque toutefois de changer assez rapidement si ce n’est pas déjà fait. Il est leur meilleur pointeur depuis le début de la saison avec 22 points en 19 matchs et jeudi soir, il a fait sa marque dans le livre d’histoire de la ligue à sa façon.

L’attaquant du Lightning a inscrit un tour du chapeau en seulement 91 secondes de jeu. C’était le tour du chapeau le plus rapide depuis Derek King en 1991. Ironiquement, c’était aussi contre les Penguins et celui de Point était seulement le deuxième en moins de 100 secondes depuis qu’il y a plus que six équipes dans la LNH. Ce n’est donc vraiment pas quelque chose que l’on voit trop souvent.

C’est certainement un accomplissement impressionnant, mais il devra quand même remercier l’indiscipline des Penguins pour cette réussite. En l’espace de 10 secondes, Evgeni Malkin, Phil Kessel et Matt Cullen ont été punis et Point a marqué ses trois buts sur les avantages numériques qu’ils ont créé. Le seul à avoir fait mieux sur l’avantage numérique est Jean Béliveau et lors de la saison suivante, la LNH changeait son règlement qui disait qu’une punition mineure de deux minutes devait être purgée au complet. Ultimement, six des sept buts de ce match ont été marqués sur l’avantage numérique et ça a profité au Lightning, qui a battu Pittsburgh au score de 4-3 grâce au but gagnant de Yanni Gourde.

Point n’était toutefois pas le seul à récolter un tour du chapeau jeudi soir. Anthony Beauvillier a aussi réussi cet accomplissement pour la première fois de sa carrière. Il n’a pas été aussi vite que Point, mais le Québécois l’a quand même récolté dans la première moitié d’un match de fou qui s’est soldé par la marque de 7-5 en faveur des Islanders. Les Islanders ont marqué sept fois sur 24 tirs dans ce match.

Le Wild aussi s’est amusé offensivement jeudi, battant les Canucks 6-2. C’est une soirée que Richard Bachman voudra oublier, lui qui a accordé ces six buts sur seulement 29 tirs. Son moment le plus gênant est venu sur le but de Mikko Koivu alors que le cerbère de Vancouver lui a servi une passe parfaite dans l’enclave et le petit frère de Saku n’a pas manqué sa chance devant une cage béante. Koivu a récolté trois points dans ce match.

Un jeu ne définit toutefois pas la soirée et Keith Kinkaid l’a prouvé avec un blanchissage contre les Flyers. Le gardien des Devils a quand même été un peu avare en fin de match, tentant de marquer dans un but désert. Il a failli se faire prendre par Wayne Simmonds, mais sa défensive a bien réagi pour conserver l’avance de deux but qui s’est finalement transformée en victoire de 3-0.

Roberto Luongo a vu sa bonne séquence prendre fin à Columbus où les Blue Jackets ont battu les Panthers 7-3. La confiance du gardien québécois était évidente sur la séquence ci-dessous alors qu’il a sorti pour voler la rondelle à Duclair, mais comme on le voit aussi sur ce jeu, parfois la confiance mène à de mauvais choix, et ça a souri à Dubois. La statistique du match revient toutefois à Jonathan Huberdeau, qui a fini la soirée à -6. C’est le genre de match que tu veux oublier.

Pour la 17e fois dans l’histoire de la ligue et la première dans celle des Sénateurs, ils ont fait face à deux tirs de punition dans le même match. Craig Anderson les a stoppé les deux et pour être franc, le moment fort de ces séquences était la réaction de Guy Boucher. C’était quand même le point culminant de la grosse soirée de travail de Craig Anderson, qui a mené les siens à une victoire de 2-1. Drake Batherson a marqué le but gagnant à son premier match dans la LNH.

Josh Archibald pourrait être le prochain à se retrouver dans le trouble avec le département de la sécurité des joueurs. Son plaquage à l’endroit de Ryan Hartman était extrêmement limite et il pourrait devoir s’expliquer.

Le dernier match de la soirée, Sharks/Leafs, a commencé assez solidement alors que Nazem Kadri a refusé de se battre avec Barclay Goodrow. Ça a mené à un avantage numérique que les Maple Leafs ont converti pour s’inscrire à la marque en premier. Ils ont finalement gagné 5-3 grâce à deux buts de Kasperi Kapanen et trois points de Mitch Marner.

Nouvelles et rumeurs

  • P.K. Subban a été placé sur la liste des blessés à cause d’une blessure au haut du corps.
  • Pour sa part, Viktor Arvidsson sera absent de six à huit semaines à cause d’un pouce fracturé.
  • Josh Morrissey a reçu une amende maximale pour son geste à l’endroit de T.J. Oshie. Considérant que c’était un geste pratiquement identique à celui de Mike Matheson sur Elias Pettersson, c’est une décision assez surprenante.
  • Tobias Rieder va manquer environ un mois à cause d’une blessure au haut du corps.
  • Andrew Ladd sera absent pour une période indéterminée. Il a sept points en 14 matchs pour les Islanders cette année.
  • Un match après son retour au jeu (et sa prolongation de contrat), Jakob Chychrun est de retour sur la touche. Sa situation sera réévaluée sur une base quotidienne. Il est blessé au haut du corps cette fois-ci.
  • En troisième période de leur match contre les Rangers, Barry Trotz a benché Mathew Barzal à cause d’une punition.
  • Selon Pierre Lebrun, les Leafs pourraient attendre à la date limite des échanges pour bouger William Nylander. Il ne pourrait pas jouer dans la LNH cette saison, donc c’est un scénario improbable, mais c’est tout de même une possibilité. Dans la même intervention, Bob McKenzie a confirmé que le scénario le plus logique était encore un contrat signé avant le 1er décembre.
  • Nikita Zadorov est un nom à surveiller le marché des échanges selon Darren Dreger et Elliotte Friedman.

Tendances à suivre

  • Max Domi a au moins un point à ses huit derniers matchs. C’est la plus longue séquence pour un joueur à sa première saison avec le Canadien depuis Martin Rucinsky en 1995-96.
  • Le désavantage numérique des Coyotes ne dérougit pas. Ils ont marqué leur 10e but à leur 18e match et seulement deux clubs ont fait mieux que ça dans l’histoire de la LNH (Flyers de 73 et Oilers de 88). Ils ont marqué sur 17% de leurs désavantages numériques cette année. C’est mieux que 10 avantages numériques dans la LNH. Ils ont aussi un différentiel de +5 dans cette situation.
  • Les Islanders ont gagné leurs sept premiers matchs contre des rivaux de division. C’est la 11e fois que ça arrive dans la LNH. Les Canadiens de 1974 ont le record avec 14, donc les Islanders ont encore du chemin à faire.
  • Mike Hoffman a au moins un point dans ses 14 derniers matchs. C’est la plus longue séquence dans l’histoire des Panthers.
  • Les Penguins ont perdu sept de leurs huit derniers matchs. Ils occupent présentement le dernier rang dans l’Est.

Le match à surveiller ce soir

Sabres vs Jets, 20h

On n’aurait pas cru ça au début de la saison, mais ce match risque d’être très intéressant étant donné que les Sabres et les Jets connaissent de bons moments. On aura aussi deux des meilleurs trios de la LNH sur la glace avec Scheifele/Wheeler/Ehlers face à Eichel/Skinner/Reinhart. Lorsqu’on ajoute Laine à ce mélange, on comprend pourquoi on risque de voir une bonne part d’attaque dans cette rencontre. La rivalité ne sera évidemment pas au rendez-vous, mais il va y avoir du talent en masse et ça peut bien commencer un vendredi soir.