RM // Alex Ovechkin fait maintenant partie du top 15 des buteurs dans l’histoire de la LNH

LNH
Embed from Getty Images

À mes yeux, c’est le temps de s’assurer que l’on apprécie un joueur lorsque celui-ci grimpe dans les sommets de l’histoire de la ligue avec ses totaux en carrière. Joe Thornton est un exemple évident au cours des dernières années, mais Alex Ovechkin est lui aussi en train de faire sa place au niveau des buts marqués. En avantage numérique, il est déjà dans le top 10 de l’histoire de la ligue et il a fait son entrée dans le top 15 des buts totaux lundi soir.

Dans une victoire de 4-1 des siens contre les Islanders, il a inscrit son 625e but en carrière. Ça lui permet d’égaler Jarome Iginla et Joe Sakic en 15e position dans le livre des records de la LNH. Je comprends que ça fait en sorte que le top 15 a maintenant 17 joueurs, mais ça ne durera pas bien longtemps de toute façon. Ce qui est incroyable, c’est qu’il est troisième lorsqu’on regarde les joueurs qui n’ont joué que pour une franchise (Lemieux et Yzerman sont les seuls qui le dépassent).

C’était son 18e but cette saison, ce qui lui donne une égalité au troisième rang avec Jeff Skinner. Seuls David Pastrnak et Patrik Laine font mieux avec 19 chaque et ce dernier vient de se donner tout un boost avec cinq buts contre les Blues. Certains seront déçus qu’il ait atteint ce plateau avec un but dans un filet désert, mais ça montre que son entraîneur lui fait confiance en situation défensive et disons que ça n’a pas toujours été le cas depuis le de sa carrière.

Si Alex Ovechkin veut se rendre au 13e rang dans l’histoire de la LNH cette année, il ne pourra pas trop ralentir puisqu’il aura besoin d’une saison de 50 buts pour dépasser Brendan Shanahan. Il en avait eu 49 l’an passé. En chemin, il dépassera Dave Andreychuk, qui est à 640 buts en carrière.

Le festival offensif de la soirée a toutefois eu lieu à Detroit où les Blue Jackets ont battu les Red Wings 7-5. C’est la troisième fois que les Jackets se rendent à sept buts cette saison. Le Lightning est l’autre équipe qui a réussi ça. Pierre-Luc Dubois et Anthony Mantha ont tous deux récolté deux buts et une passe dans cette partie. Artemi Panarin est l’autre joueur qui a obtenu trois points dans ce match. D’ailleurs, Panarin et Dubois ont uni leurs efforts pour marquer le plus beau but du match. C’était aussi le premier de la soirée.

Les Bruins n’ont pas eu la même chance que Columbus alors qu’ils se sont inclinés 4-2 contre Toronto. Ce n’est toutefois pas à cause de David Pastrnak, qui a marqué les deux buts des siens dans la défaite. Son deuxième était particulièrement beau alors qu’il est venu rapidement après une mise au jeu grâce à une belle passe de Torey Krug. C’est ce qui lui a permis de rejoindre Laine au sommet des buteurs et de dépasser Alex Ovechkin. Pour les Leafs, Frederik Andersen a effectué 38 arrêts tandis que Mitch Marner a obtenu trois mentions d’aide.

En Floride, les Panthers ont mis fin à une séquence de trois revers consécutifs avec un gain de 4-3 en prolongation contre les Devils. C’est Mike Hoffman qui l’a marqué alors qu’il venait tout juste de frapper le poteau plus tôt dans la période supplémentaire. Son but a été rendu possible grâce au beau travail de Jonathan Huberdeau, qui avait aussi forcé la prolongation avec un but égalisateur à moins de 100 secondes de la fin du temps réglementaire. Ce résultat a permis aux deux clubs de devancer les Sénateurs, qui ont perdu un quatrième match consécutif, au classement.

Nouvelles et rumeurs

Après le renvoi de Ron Hextall, ça a été plutôt tranquille de ce côté dans la LNH. Ceci étant dit, Pierre LeBrun a publié un texte sur la situation de William Nylander. On se rappelle que ce dernier doit signer un contrat avant samedi à 17h s’il veut être éligible pour cette saison. Les dernières infos pointaient vers une résolution à Toronto, mais selon LeBrun, plusieurs jeunes joueurs suivent cette discussion de près. En fait, la longue attente de Nylander pourrait créer une tendance avec des gars comme Matthews, Laine, Point, Marner, Rantanen, Aho, Boeser et Meier, qui pourraient tous se retrouver dans une situation similaire l’an prochain.

Normalement, les agents libres avec restriction acceptent le fait qu’ils ont peu de pouvoir de négociation, mais si Nylander prouve que c’est possible d’obtenir plus d’argent en attendant, on pourrait voir certains de ces gars-là opter pour la même stratégie. On n’est pas encore rendu là, mais ce serait tout un changement dans la structure actuelle de pouvoir de négociation.

Tendances à suivre

  • Tom Wilson est en feu depuis son retour de suspension. Il a 12 points en huit matchs et il a cinq buts à ses quatre dernières parties.
  • Nicklas Backstrom a d’ailleurs récolté une mention d’aide sur un but de Wilson contre les Islanders. Ça lui a permis de dépasser Petr Bondra au deuxième rang des pointeurs dans l’histoire des Capitals.
  • Patrick Marleau est devenu seulement le 11e joueur dans l’histoire de la LNH à jouer un 1600e match dans la ligue. Il est à 167 matchs du record de Gordie Howe. Techniquement, il lui reste 139 matchs à son contrat actuel, ce qui lui donnera le troisième rang tout juste devant Jaromir Jagr (1733). En jouant tous les matchs restants de cette saison, il serait au cinquième rang en avant de Mark Recchi (1652).
  • Keith Yandle a la plus longue séquence active de matchs consécutifs dans la LNH (737). Elle date de mars 2009 et ça lui donne la sixième plus longue séquence du genre dans l’histoire de la ligue. Maintenant que celle de Karl Alzner est terminée, Marleau (731) et Kessel (714) ont les deux seules autres séquences actives de plus de 500 matchs. Le record est de 964 et il appartient à Doug Jarvis.

Le match à surveiller ce soir

Sharks vs Sabres, 19h

Les Sabres tenteront d’en gagner une dixième de suite, donc c’est certain qu’ils seront à surveiller. Ils n’auront toutefois pas la tache facile contre des Sharks qui voudront se rattraper après le revers de 6-0 qu’ils ont subi aux mains des Golden Knights samedi. Ils ont certainement le talent pour pousser les Sabres et les empêcher d’égaler un record de concession. L’équipe qui gagnera cette partie aura aussi la chance de prendre le premier rang de sa division. Pour les Sabres, ça pourrait être de courte durée puisque le Lightning joue 30 minutes plus tard, mais c’est tout de même une progression fulgurante pour une franchise qui a eu beaucoup de difficultés à se relancer.