RM // Alex Galchenyuk a donné la victoire aux Coyotes avec un bel effort individuel

LNH
Embed from Getty Images

La beauté d’une transaction qui fonctionne pour les deux côtés, c’est qu’on n’a pas besoin de se sentir mal quand un joueur que l’on a supporté pendant des années fait bien avec sa nouvelle équipe. Pour moi, c’est le cas avec Alex Galchenyuk en Arizona parce que c’est clair que Max Domi dépasse les attentes depuis son arrivée à Montréal.

Ceux qui veulent toujours critiquer l’ancien du Canadien aime bien pointer le fait qu’il ne joue pas au centre dans le désert non plus et sa place dans le top six n’est pas assurée. Il a quand même 14 buts et 34 points cette saison, ce qui n’est pas mauvais considérant qu’il a manqué une dizaine de parties. Galchenyuk a d’ailleurs 23 points à ses 27 derniers matchs, donc il commence à prendre ses aises.

Le #17 de l’Arizona a probablement marqué son plus gros but avec sa nouvelle équipe jeudi soir lorsqu’il a donné la victoire aux siens contre les Canucks en prolongation. En plus, c’était une très belle séquence où il a bénéficié de l’espace offert en prolongation pour se moquer de la défense et du gardien adverse. C’était son septième but en prolongation en carrière et les Coyotes ont maintenant gagné cinq de leurs sept dernières parties.

Ce gain de 3-2 permettait aux Coyotes de dépasser Vancouver d’un point au classement et ils accusent maintenant un retard d’un point sur une place en séries. Ils doivent encore dépasser l’Avalanche pour se rendre au Wild et à la dernière place donnant aux séries, mais le simple fait qu’ils soient au cœur de la course malgré leur tonne de blessures est une excellente nouvelle pour l’organisation.

Le but de Galchenyuk était complètement l’inverse du premier filet des Preds contre les Kings. C’est une superbe passe de Filip Forsberg à Kyle Turris qui a créé le premier but de ce match que Nashville allait gagner 2-1. Roman Josi a fini le match avec deux passes tandis que Los Angeles s’est rapproché de Jack Hughes avec une sixième défaite de suite.

En Floride, Aleksander Barkov continue de marquer des buts ridicules. Cette fois-ci, il a frappé au vol une passe ratée de Dadonov pour égaler la marque contre les Hurricanes. Ça a ultimement été en vain puisque la Caroline a trouvé le moyen de gagner 4-3, mais c’était tout de même un but spectaculaire pour celui qui a neuf points à ses trois derniers matchs.

Parlant d’accomplissement statistique impressionnant en Floride, Nikita Kucherov a déjà atteint la barre des 100 points cette saison. Il est le plus rapide à se rendre à cette barre depuis Mario Lemieux en 1997. Le Magnifique avait eu besoin de 61 parties pour s’y rendre alors que Kucherov l’a fait à son 62e match. Le Russe n’avait même pas encore quatre ans quand Lemieux avait réussi cette collecte impressionnante de points. Depuis 1993, seulement quatre joueurs ont atteint les 100 points plus rapidement que l’attaquant de Tampa (Lemieux, Gretzky, Francis et Jagr).

C’est aussi une deuxième saison consécutive de 100 points pour Kucherov, ce qui est une première dans l’histoire de l’organisation. Il est le quatrième Russe dans l’histoire de la LNH à enligner deux saisons de 100 points de suite. Les autres sont Ovechkin, Malkin et Bure. Son but était le seul du Lightning en temps réglementaire contre les Sabres puisqu’ils ont eu besoin de la fusillade pour aller chercher les deux points.

De leur côté, le Wild a gardé la dernière place donnant accès aux séries dans l’Ouest avec une victoire de 4-1 face aux Rangers. Ça mettait fin à une séquence de cinq revers consécutifs pour le Minnesota. Il faut dire que les Rangers ont joué les 40 dernières minutes du match avec un défenseur en moins puisqu’ils ont assis Adam McQuaid pour éviter une blessure. On ne sait pas si c’est le temps de glace supplémentaire qui a forcé Brady Skjei à commettre l’erreur grossière qui a mené au but d’assurance du Wild, mais il a déjà mieux paru.

Malgré ce beau but de Tarasenko suite au travail de Ryan O’Reilly en échec-avant, la séquence de 11 victoires de suite des Blues s’est conclue à Dallas. Grâce aux 43 arrêts de Khudobin, les Stars ont gagné un deuxième match à leurs sept dernières sorties. Jamie Benn a marqué deux fois pour les Stars alors que Tyler Seguin a lui aussi récolté deux points dans cette partie.

Les unités spéciales des Sharks se sont occupées des Penguins dans une victoire de 4-0. San Jose a marqué trois fois sur l’avantage numérique tandis qu’Evander Kane a marqué ce but d’assurance à court d’un homme. Les Sharks ont maintenant huit victoires à leurs 10 derniers matchs et ils n’ont qu’un point de retard sur les Flames pour la tête de la division Pacifique. C’est une position importante puisqu’elle permet d’éviter Vegas en première ronde.

À son retour de maladie, Connor McDavid a donné la victoire aux siens en prolongation. Les Oilers avaient forcé la tenue de cette prolongation dans les dernières minutes du temps réglementaire via Oscar Klefbom. C’était mérité pour Edmonton, qui a dominé la colonne des lancers 41-23. Pour la première fois de l’année, les Islanders ont perdu ce qui était un deuxième match en deux soirs. Ils avaient gagné leurs neuf matchs précédents dans cette situation.

Dans une victoire de 3-2, Alex Ovechkin a marqué son 650e but en carrière contre les Leafs jeudi soir. Il n’accuse désormais qu’un retard de six sur le président de Toronto, Brendan Shanahan. Ce dernier a toutefois d’autres soucis présentement parce que c’est une troisième défaite de suite pour les Leafs, qui s’éloignent de plus en plus de l’avantage de la glace.

Nouvelles et rumeurs

  • Devante Smith-Pelly n’a pas été réclamé au ballottage et ça a permis aux Capitals de faire l’acquisition de Carl Hagelin, qui viendra les aider sur le désavantage numérique. Les Kings ont retenu la moitié du salaire de Hagelin dans cette transaction.
  • Selon Pierre LeBrun, les Panthers ont demandé à Mike Hoffman de soumettre sa liste de 10 équipes auxquelles il n’acceptera pas une transaction. Rien n’assure qu’il sera bougé avant la date limite, mais il semble disponible.
  • Elliotte Friedman a lié Kevin Hayes à l’équipe entre Nashville et Columbus qui ratera son coup avec Duchene alors qu’il a parlé de Dallas et Calgary dans le cas de Zuccarello.
  • Lors de la chronique Insider Trading, Bob McKenzie a mentionné que les Sénateurs voudraient deux choix de première ronde et deux espoirs en retour de Mark Stone.

Tendances à suivre

  • Connor McDavid a récolté plus d’un point dans le même match à 25 reprises cette saison. Seuls Kucherov (29) et Kane (26) ont fait mieux.
  • Jesperi Kotkaniemi a marqué ses 11 premiers buts à la maison. Bobby Sheahan est le seul joueur dans l’histoire de la LNH qui a commencé sa carrière avec une plus longue séquence que celle-là (13).
  • Carey Price n’a pas perdu en temps réglementaire dans ses huit derniers départs au Centre Bell (7-0-1). C’est sa troisième plus longue séquence du genre en carrière. Son record est de 11.
  • Jamie Benn en est à sa neuvième saison de 20 buts ou plus. Dans l’histoire de la franchise, il n’est devancé que par Mike Modano (16) et Brian Bellows (10) à ce chapitre.
  • Après avoir attendu plus d’un an pour une victoire, Cory Schneider ne peut plus perdre. Il a gagné ses trois derniers matchs, incluant un blanchissage de 30 arrêts contre les Sénateurs hier soir.
  • Roman Josi est le premier défenseur dans l’histoire des Prédateurs à enregistrer quatre saisons de 50 points ou plus.
  • Avec son 1495e match en carrière, Matt Cullen a égalé Phil Housley au troisième rang des patineurs américains dans l’histoire de la ligue. Avec cinq matchs de plus, il devancera Mike Modano au deuxième échelon.
  • Patrick Marleau a participé à son 1635e match en carrière, ce qui lui vaut une égalité avec Scott Stevens au huitième rang dans l’histoire de la ligue.