Pat Maroon envoie les Blues en finale de conférence

Embed from Getty Images

On a assisté à un classique entre les Blues et les Stars mardi soir. Les deux équipes ont eu besoin d’une deuxième prolongation dans leur septième match et c’est un petit gars de la place, Pat Maroon, qui a envoyé les Blues en finale de conférence. Son but donnait une victoire de 2-1 à St-Louis dans ce match crucial. Ironiquement, il l’a marqué contre un autre gars natif de la région en Ben Bishop, qui a connu un match incroyable.

Celui qui avait aussi marqué le but gagnant du match #3 a profité du bon travail de Robert Thomas pour sauter sur une rondelle libre dans l’enclave. Il était d’ailleurs plutôt émotif dans ses entrevues d’après-match parce qu’il jouait devant sa famille et ses proches.

Il n’était pas le seul alors que la mère de Ben Bishop a été montrée à plusieurs reprises pendant le match parce que son fils faisait face à un arsenal incroyable de tirs. Au total, il a fait 52 arrêts dans cette partie. Il est seulement le cinquième gardien dans l’histoire de la LNH à obtenir plus de 50 arrêts dans un match #7.

Les Stars pouvaient se compter chanceux de se rendre en prolongation. Les Blues ont complètement eu l’ascendant lors du temps réglementaire, particulièrement dans les 40 dernières minutes. Ils ont maintenu un avantage de 31-4 aux tirs au but pendant cette séquence. Ça inclue une deuxième période avec un seul tir pour Dallas.

C’était le 44e match #7 nécessitant une prolongation dans l’histoire de la LNH. C’était aussi le troisième cette saison, ce qui constitue un record pour une seule année dans la ligue. Considérant qu’on est seulement en deuxième ronde et qu’il y a un autre match ultime mercredi, c’est difficile de se plaindre quant au niveau de divertissement de ces séries jusqu’à maintenant.

Le but gagnant de Pat Maroon

Les Stars avaient failli gagner quelques minutes plus tôt