Pas d’augmentation du plafond salarial avant 2023?

LNH
Crédit photo - NHL.com

La LNH et l’Association des joueurs continuent de négocier à propos de la prochaine convention collective.

Selon Elliotte Friedman, l’entente présentement sur la table inclus que la plafond salarial demeurerait sensiblement le même pour les trois prochaines saisons. L’analyste de Sportsnet précise qu’il y a toutefois une possibilité que le plafond augmente en 2022-2023. On parlerait alors d’une hausse maximale d’un million de dollars.

La clause escrow fait sans surprise partie des discussions actuellement. D’après Friedman, la plus récente proposition comprendrait que l’escrow serait limitée à 20% en 2020-2021.

Les quelque 700 joueurs de la LNH doivent voter pour que cette nouvelle convention collective puisse entrer en vigueur.

Trois matchs par jour?

Elliotte Friedman affirme aussi que lors des séries de cet été, il pourrait y avoir jusqu’à trois matchs présentés par jour afin d’accélérer le déroulement du reste de la saison.

La ligue envisage de débuter son tournoi éliminatoire à la fin juillet et la finale de la coupe Stanley devrait se terminer au maximum le 5 octobre. Ça laisse donc environ 66 jours pour disputer les séries de qualification, puis les quatre rondes régulières.

L’analyste de Sportsnet précise que la présentation de plus d’un match par jour sur la même patinoire pourrait représenter un défi considérable.

Dans un premier temps, il faut s’assurer que le nettoyage soit fait correctement entre deux matchs. Ça serait encore plus ardu si le premier match se rend en prolongation et s’étire.

Ensuite, la LNH pourrait se retrouver avec tout un casse-tête si les deux villes-bulles sont dans l’Ouest. En théorie, les matchs pourraient être présentés à 13h, 16h et 19h, soit 16h et 19h et 22h dans le fuseau horaire de l’Est. Si la dernière rencontre se rend en prolongation, les cotes d’écoute risquent d’écoper, puisque le marché de la côte Est est primordial pour la Ligue nationale.