P.K. Subban a été échangé aux Devils

Embed from Getty Images

Les Prédateurs de Nashville ont échangé P.K. Subban. Il s’en va au New Jersey. On sait que les Prédateurs voulaient se défaire de l’impact salarial de 9 M$ du défenseur et qu’ils étaient prêts à garder une partie de son contrat pour le faire. Il reste trois ans au contrat qu’il avait signé avec le Canadien.

C’est ce qui explique pourquoi le retour est si faible. Nashville reçoit des choix de deuxième ronde en 2019 et 2020 en plus de Steven Santini et Jeremy Davies. C’est tout. En fait, ils ont aussi le bénéfice de faire la transaction sans retenir de salaire, ce qui est important pour eux avec les contrats de Josi et Duchene qui s’en viennent. Pour les Devils, ils avaient tellement de place sous le plafond que ça ne change pratiquement rien.

Davies est un défenseur québécois de 22 ans qui avait été choisi en septième ronde du repêchage de 2016. Ça fait deux ans en ligne qu’il a un point par match dans la NCAA, donc ce n’est quand même pas un pied de céleri non plus. Il fera ses débuts professionnels dans la AHL en 2019-20. Pour ce qui est de Santini, c’est encore un gars qui essaie de faire sa place dans la LNH.

C’est toujours la même histoire avec P.K. C’est un très bon défenseur, mais il prend beaucoup de place dans un vestiaire (et sur le plafond salarial) et à un moment donné, pour une raison ou une autre, l’organisation se tanne et décide de l’échanger même s’il est encore très bon. Il a quand même fini au troisième rang du vote pour le Norris en 2018 même si certains analystes commencent à trouver qu’il a ralenti dans une LNH qui s’accélère constamment.

Les Devils sont un très bon fit pour lui puisque c’est une ligne bleue qui avait besoin d’un défenseur numéro 1 et c’est exactement ce que Subban va aller faire là-bas. En dehors de la glace, c’est aussi parfait pour lui puisqu’il est à côté de New York et que c’est certain qu’il va en profiter pour continuer de grossir sa personnalité à l’extérieur de la patinoire. J’imagine que les Devils sont déjà au courant, mais que c’est un risque qu’ils sont prêts à assumer.

Tags: