On va avoir du hockey à midi en août

LNH
Embed from Getty Images

Une chose qui n’est pas assez mentionnée depuis l’élaboration des plans de la LNH pour les séries est l’heure des matchs. Comme la ligue veut jouer les séries le plus rapidement possible afin d’éviter le virus et qu’elle n’aura accès qu’à deux glaces, on va avoir des matchs à des heures inhabituels et Bob McKenzie l’a confirmé mardi après-midi.

Selon McKenzie, la LNH prévoit présentement jouer trois matchs par jour par ville-bulle. Ces matchs se joueront à midi, 16h et 20h, heure locale. L’écart de deux heures entre Toronto et Edmonton fait en sorte qu’on aura du hockey sans arrêt (à l’exception de quelques entractes) entre midi et minuit pendant quelques semaines.

McKenzie a aussi spécifié que le plan de la ligue était de mettre les matchs de la ronde qualificative à midi et 20h puisque ces matchs peuvent déborder à cause des règles de prolongation.

C’est donc dire que le Canadien et les Penguins vont jouer leurs matchs à midi ou 20h. Bien évidemment, comme on parle de marchés payants pour les télé-diffuseurs (qui sont ceux qui paient pour ce retour au jeu), on imagine qu’ils vont tout faire pour maximiser les matchs à 20h, mais on risque quand même de voir un match ou deux à midi.

McKenzie a également dit que des petits ajustement mineurs pourront être apportés selon les demandes des télé-diffuseurs, donc c’est aussi possible que certains matchs soient à 13h par exemple.

Le but serait de faire jouer les équipes deux fois par trois jours, donc ces séries pourraient se régler assez rapidement. Pour les rondes plus « normales » de séries, on parle quand même de deux semaines pour les régler. Même s’il n’y a pas de voyage, ce sera beaucoup de hockey en peu de temps pour les joueurs.

C’est déjà bizarre de voir des matchs de hockey à ce temps-ci de l’année, mais ça va être à un autre niveau quand un match décisif va se jouer un lundi midi par exemple.

Comme c’est différent, c’est certain qu’il y en a qui vont chialer, mais avec les paramètres actuels, c’était inévitable. Pour jouer autant de matchs en si peu de temps et d’endroits, c’était la chose à faire.

En plus, on sait que ces séries seront différentes des autres, donc aussi bien en profiter. On va passer d’une période de plus de quatre mois sans hockey à une séquence de 2-3 semaines où on va littéralement avoir du hockey sans arrêt pendant plus de 12 heures.

Ça va donne un feel de Coupe du monde à ces séries et ce n’est vraiment pas une mauvaise chose pour un sport qui devra se surpasser pour attirer l’attention du public quand il fait 40 degrés dehors.

Il va falloir être créatif pour se rassembler et écouter ces matchs (j’ai l’impression que plusieurs télés vont s’installer sur le bord de la piscine dans les prochaines semaines) tout en respectant les règles de distanciation sociale, mais c’est clair que des heures différentes vont mener à des idées plus créatives pour le faire.

Pour ce qui est des fans plus intenses comme l’auteur de ces lignes, on ne peut pas demander mieux. Il y a une surdose de hockey qui nous attend et après la longue pause qui vient de nous prendre par surprise, on ne se plaindra pas.

L’horaire quotidien des matchs imaginé par la LNH

Midi: Match #1 à Toronto
14h: Match #1 à Edmonton
16h : Match #2 à Toronto (match de placement)
18h: Match #2 à Edmonton (match de placement)
20h : Match #3 à Toronto
22h : Match #3 à Edmonton