Nos prédictions pour la première ronde dans l’Ouest

Embed from Getty Images

Après avoir essayé de prédire la première ronde dans l’Est plus tôt cette semaine, l’équipe de 25stanley s’est penché sur les séries dans l’Ouest. Seulement une série fait l’unanimité dans cette conférence et les deux séries entre les équipes de la même division sont vraiment serrées lorsqu’on regarde les prédictions.

Prédateurs vs Stars

Nicolas : Prédateurs en 6
Calem : Prédateurs en 5
Claude : Prédateurs en 5
Peter : Prédateurs en 5

Ma prédiction : Stars en 7

Je suis le seul qui opte pour les Stars et la vérité, c’est que dans deux semaines, c’est possible que je me demande pourquoi j’ai fait ce choix-là. Ceci étant dit, si tu lis le site, tu sais que je ne déteste pas mettre un peu d’argent sur mes prédictions et la cote des Stars était trop tentante pour passer. Quant à les prendre de ce côté, aussi bien prédire une victoire de leur part et comme tu peux le voir, je ne le fais pas avec une grande confiance.

Ceci étant dit, je pense qu’ils ont une chance réelle dans cette série parce que ce sera un affrontement extrêmement défensif. Dans ce temps-là, les surprises sont plus probables puisqu’un but chanceux ou deux peut complètement changer l’aspect de la série. L’attaque de Nashville en a arraché un peu cette année et la défense de Dallas peut certainement les menotter. Il suffit maintenant de voir si les Stars arriveront à marquer assez de buts pour causer la surprise.

Jets vs Blues

Nicolas : Jets en 7
Calem : Blues en 6
Claude : Blues en 6
Peter : Jets en 6

Ma prédiction : Blues en 6

Comme on peut le voir, les Blues sont un choix surprise plutôt populaire cette saison. C’est facile de comprendre pourquoi quand on voit qu’en 2019, aucune équipe n’a accumulé plus de points au classement que les Blues (65). De l’autre côté, les Jets ont eu toute la misère du monde à jouer pour 500. C’est vrai que des gars comme Byfuglien et Morrissey seront de retour au jeu et ça fait un monde de différence dans cette unité, mais on peut se questionner sur leur niveau de jeu ainsi que leur situation médicale, ce qui n’est jamais idéal avant de débuter une série.

Même Nic qui choisit les Jets en sept le fait parce qu’ils ont l’avantage de la glace. Ils sont donc loin d’être un choix facile. D’ailleurs, ce sont les Blues qui sont favorisés par les preneurs aux livres dans cette série…

Flames vs Avalanche

Nicolas : Flames en 6
Calem : Flames en 6
Claude : Flames en 7
Peter : Flames en 6

Ma prédiction : Flames en 5

C’est notre seule série unanime, mais encore là, je suis le seul qui s’attend à une courte série. À mes yeux, la différence entre les deux alignements est beaucoup trop imposante pour que le Colorado embête les Flames. Avec des gardiens de qualité, je crois sincèrement que l’on parlerait de Calgary dans la même discussion que le Lightning.

Le problème est toutefois là. Le Colorado a un énorme avantage devant le filet avec Grubauer et même si tout le monde prend les Flames, ça pourrait faire la différence si Smith ou Rittich ne répond pas présent. Des fois, le hockey est aussi simple que ça et le Colorado a certainement le talent pour profiter des lacunes de ces gardiens dans le haut de l’alignement. Je ne crois pas que ça arrivera, mais en même temps, je ne suis pas prêt à dire que c’est impossible à cause de l’importance de cette position et de l’incertitude des Flames à ce niveau.

Sharks vs Golden Knights

Nicolas : Golden Knights en 7
Calem : Sharks en 7
Claude : Golden Knights en 6
Peter : Golden Knights en 7

Ma prédiction : Golden Knights en 6

Les Golden Knights sont un autre négligé populaire et encore là, on peut comprendre pourquoi. Sans Erik Karlsson en fin de saison, les Sharks en ont arraché tandis que les Golden Knights arrivent avec un alignement extrêmement effrayant après l’arrivée de Mark Stone. Ils n’ont pas récolté une tonne de points en fin de saison parce qu’ils reposaient Marc-André Fleury sachant que leur place au classement était intouchable, mais maintenant que le gardien québécois est prêt, c’est un club redoutable.

Ce n’est pas comme si les Sharks étaient mauvais, mais ils ont le même problème que les Flames. C’est même encore pire dans leur cas alors que Martin Jones n’a pas arrêté 90% des lancers dirigés vers son filet cette saison. Il a d’ailleurs conservé un % d’arrêts de 87,5% dans ses cinq derniers départs, donc il n’arrive pas en séries en pleine confiance. Avec Fleury de l’autre côté, ce ne sera pas suffisant pour San Jose, qui va probablement bousiller la dernière année de leur fenêtre d’opportunité à cause de ces problèmes devant le filet.

Tags: