Nino Niederreiter: la transaction qui a coulé le Wild… et probablement le CH

Crédit photo - NHL.com

Le 17 janvier dernier, les Hurricanes et le Wild ont procédé à une transaction qui a vraiment changé le cours de la saison de la formation de la Caroline.

Les Canes ont obtenu les services de Nino Niederreiter et ont cédé en retour Victor Rask au Wild.

Deux mois et demi plus tard, on peut dire que la transaction a été totalement en faveur des Hurricanes.

 

Une équipe transformée

Lorsque l’échange a été conclu, les Hurricanes étaient à 7 points d’une place en séries et à 8 points du Canadien, qui détenait alors la première Wild Card.

Classement de l’Est en date du 17 janvier

ATLANTIQUE

  1. Lightning – 74 points
  2. Maple Leafs – 60 points
  3. Bruins – 59 points

MÉTROPOLITAINE

  1. Capitals – 59 points
  2. Blue Jackets – 59 points
  3. Islanders – 58 points

WILD CARD

  1. Canadiens – 57 points
  2. Penguins – 56 points

AUTRES ÉQUIPES

  1. Sabres – 54 points
  2. Hurricanes – 59 points
  3. Rangers – 47 points
  4. Devils – 43 points
  5. Red Wings – 43 points
  6. Flyers – 42 points
  7. Panthers – 42 points
  8. Sénateurs – 41 points

Depuis cette transaction, les Hurricanes ont récolté 48 points en 35 matchs. Ils ont affiché un rendement de 23-10-2.

 

L’effet Niederreiter

Et ce n’est pas une coïncidence si les Hurricanes ont commencé à remonter au classement avec l’arrivée de Nino Niederreiter. L’attaquant suisse a récolté 29 points, dont 14 buts, en 35 matchs. Il n’avait obtenu que 23 points (9 buts, 14 passes) en 46 rencontres avec le Wild cette saison.

En revanche, Victor Rask n’a pas du tout connu le même succès avec sa nouvelle équipe. L’attaquant suédois a récolté un maigre total de deux buts et une passe en 22 rencontres dans l’uniforme du Wild.

Au moment de la transaction, le Wild était en position de faire les séries, au 8e rang de l’Ouest. Avec un match à disputer, la formation du Minnesota est présentement à 7 points d’une place en séries.

Cette transaction doit certainement hanter  le DG du Wild Paul Fenton. L’échange pourrait aussi donner des cauchemars au Canadien et ses partisans. En effet, sans la remontée des Hurricanes, le CH serait peut-être déjà qualifié pour les séries.

Un dénouement qui semble très peu probable aujourd’hui.