Mitch Marner : pas de progrès dans les négociations

LNH

Mine de rien, les camps d’entraînement de la LNH débuteront dans environ un mois et on est en droit de se demander à quel type de calendrier préparatoire auront droit les partisans de la LNH. Plusieurs agents libres avec compensation de première importance n’ont pas toujours conclu de nouvelle entente avec leur équipe. On pourrait avoir droit à un mois de septembre particulièrement étrange.

Mitch Marner, Mikko Rantanen, Brayden Point, Patrik Laine, Matthew Tkachuk, Brock Boeser, Charlie McAvoy, Zach Werenski, Ivan Provorov… La liste est plutôt hallucinante. Ce sont tous des joueurs dont on ignore s’ils seront en uniforme pour les matchs hors-concours de leurs formations respectives.

 

Mitch Marner et les Leafs ne s’entendent pas

Du côté de Toronto, il semblerait que les discussions entre le clan Marner et les Leafs sont au point mort. Le directeur général Kyle Dubas a indiqué à TSN cette fin de semaine que les négociations étaient actuellement au statu quo. Il a avoué qu’il n’y avait aucun progrès à anticiper dans un avenir rapproché.

Le dg des Maple Leafs a d’ailleurs dressé le constat qu’il s’agissait d’une situation généralisée au travers de la ligue.

Auteur de 94 points l’an dernier, Mitch Marner a déjà mentionné qu’il ne se présenterait probablement pas au camp d’entraînement de la formation torontoise sans contrat signé.

 

Même chose pour McAvoy

Du côté des Bruins de Boston, ça ne s’annonce pas plus rose dans le dossier Charlie McAvoy. Le président Cam Neely a indiqué cette fin de semaine à NBC Sports Boston que l’équipe se préparait à l’éventualité de commencer le camp d’entraînement sans son défenseur étoile.

En plus de McAvoy, le défenseur Brandon Carlo est lui aussi toujours agent libre avec compensation. Cam Neely se dit optimiste de réussir à signer les deux joueurs, mais avoue qu’un plan a déjà été établi dans le cas où les Bruins devraient se passer d’eux à la mi-septembre.

Les Bruins ont présentement près de 7,3 millions de dollars disponibles sous le plafond salarial.

 

L’an dernier

  • Charlie McAvoy : 28 points en 54 matchs, +14. Temps de jeu moyen de 22:10
  • Brandon Carlo : 10 points en 72 matchs, +22. Temps de jeu moyen de 20:55