Mitch Marner esquive les questions sur ses négos avec les Leafs

LNH
Crédit photo - Capture d'écran Instagram

Le dossier Mitch Marner fait beaucoup jaser à Toronto depuis plusieurs semaines. Le mois de juillet est déjà bien avancé et les Maple Leafs ne se sont toujours pas entendus avec leur jeune attaquant vedette. Le DG Kyle Dubas a fait beaucoup d’efforts pour libérer de l’espace sur la masse salariale.

Actuellement, la formation dispose de moins de 4 millions sous le plafond. Or, il est clair que ce ne sera pas suffisant. La formation torontoise pourra toutefois créer de l’espace en plaçant Nathan Horton sur la liste des blessés à long terme, en plus d’envoyer certains éléments dans la Ligue américaine. Ça devrait placer l’équipe à environ 9 millions sous la limite salariale imposée aux formations de la LNH.

La plupart des analystes de la LNH estiment que Mitch Marner cherche à obtenir un contrat similaire à celui d’Auston Matthews. Ce dernier touche un salaire de 11 634 000$ pour encore 5 saisons.

 

Mitch Marner avare de commentaires

Jeudi, le jeune joueur des Maple Leafs était présent à la deuxième édition du Annual Marner All-Star Invitational Charity. Cet événement vise à amasser de l’argent pour diverses organisations œuvrant auprès des enfants. Sans grande surprise, Marner était attendu par plusieurs médias qui voulaient l’interroger sur les négociations en cours avec les Leafs.

Mitch Marner n’a pas donné grand chose aux journalistes, répondant à plusieurs reprises que le dossier était entre les mains de son agent. Le jeune attaquant ne se dit pas surpris du battage médiatique entourant ses négociations contractuelles. Le joueur de 22 ans n’a pas voulu non plus commenter la possibilité d’une offre hostile de la part d’une autre équipe de la LNH.

Autrement, il a affirmé qu’il passait un bel été, qu’il se reposait bien et qu’il avait hâte à la prochaine saison. Par ailleurs, Mitch Marner a déclaré ne pas trop se mêler des négos, mais qu’il s’impliquerait davantage dans le processus lorsqu’une entente serait imminente. Pas question toutefois pour lui de dire si un dénouement était possible à court terme.

Prêt à boycotter le camp d’entraînement

Tout comme son coéquipier William Nylander l’a fait l’an dernier, Mitch Marner a tout de même avoué qu’il était peu probable qu’il se présente au camp d’entraînement des Maple Leafs en septembre s’il n’avait pas un nouveau contrat en poche.

Les camps d’entraînement de la LNH pourraient d’ailleurs être assombris par l’absence de plusieurs joueurs de premier plan. En effet, de nombreuses vedettes de la ligue sont dans la même situation que Mitch Marner.

Quelques agents libres avec restriction

  • Mitch Marner – Maple Leafs
  • Mikko Rantanen – Avalanche
  • Brayden Point – Lightning
  • Patrik Laine – Jets
  • Matthew Tkachuk – Flames
  • Brock Boeser – Canucks