Maple Leafs: Mitch Marner sous contrat avant le 13 septembre?

LNH

Depuis environ deux mois, on répète que la signature de Mitch Marner est le premier domino qui fera tomber tous les autres joueurs autonomes avec compensation toujours sans contrat. Les Rantanen, Point, McAvoy, Laine, Werenski et tous les autres semblent attendre de voir quel type de contrat signera l’attaquant des Maple Leafs. Cette signature servira vraisemblablement de baromètre pour les agents libres avec restriction.

Or, le dossier Marner pourrait se conclure bientôt.

C’est en tout cas l’avis du directeur général des Maple Leafs.

En effet, dans une entrevue accordée à Bob McKenzie, Kyle Dubas a affirmé qu’il était confiant de mettre sous contrat son jeune attaquant vedette avant le début du camp d’entraînement. On parlerait donc d’une entente d’ici le 13 septembre.

Selon Dubas, le clan Marner et les Leafs ont discuté la semaine passée.

On sait que le joueur de 22 ans a déjà menacé de bouder le camp d’entraînement à moins d’avoir un nouveau contrat en poche. Il a également discuté avec les Lions de Zurich afin de s’entraîner avec la formation suisse en septembre. Kyle Dubas affirme ne pas s’en faire avec cette éventualité. Sans vouloir offenser l’équipe helvète, il ne croit pas que les Lions de Zurich représentent une menace sérieuse.

 

Des positions ramollies?

Selon le DG des Leafs, l’approche du camp d’entraînement fait en sorte que la dynamique des discussions commence à changer. Le temps commence à presser et les menaces évoquées doivent entrer en vigueur prochainement. Kyle Dubas pense que le fait de passer de la parole aux actes forcera les joueurs autonomes comme Marner et leur formation respective à mettre de l’eau dans leur vin.

L’exemple de William Nylander pourrait inciter Marner à s’entendre plus rapidement. L’an dernier, Nylander a poussé ses moyens de pression jusqu’au 1er décembre avant de s’entendre avec la formation torontoise. Il a par la suite eu beaucoup de difficulté à rattraper son retard au niveau de la préparation et de la forme physique.

Après deux campagnes de 61 points, William Nylander a récolté 27 points en 54 rencontres l’an dernier. L’attaquant qui avait atteint le plateau des 20 buts en 2016-2017 et en 2017-2018 n’a trouvé le fond du filet qu’à sept reprises en 2018-2019.