Les Simpson se moquent des Sénateurs d’Ottawa et Roberto Luongo envie un personnage de Game of Thrones

LNH
Crédit photo - Capture d'écran Youtube

Les Simpson ont fait un saut au Canada pour le 21e épisode de leur 30e saison. En plus de rire du Premier ministre Justin Trudeau, la célèbre famille animée américaine en a profité pour se moquer des Sénateurs d’Ottawa.

Alors qu’elle se retrouve à l’hôpital, Lisa s’étonne que le système de santé soit gratuit au Canada. Elle se met à dénoncer l’état du système de santé aux États-Unis et écorche au passage le Président Donald Trump.

C’est alors qu’un agent de la GRC arrive et lui demande si elle se sent en sécurité au Canada. Comprenant qu’elle est victime de persécution politique, l’agent lui accorde l’asile canadienne pour sa propre sécurité. Il lui annonce donc qu’elle verra attitrée à une équipe de hockey. Lisa fait le souhait à haute voix qu’il ne s’agisse pas des Sénateurs. La fille aînée de Homer et Marge  se retrouve néanmoins affublée d’une casquette aux couleurs des Sens. L’agent de la GRC lui offre alors de profondes excuses.

Une blague qui tombe au bon moment

On comprend Lisa d’être déçue d’avoir hérité des Sénateurs. En effet, Ottawa vient de terminer au dernier rang de la ligue avec une horrible fiche de 29-47-6. C’est encore pire que l’an dernier, alors que les Sens avaient conclu le calendrier au 30e rang du circuit Bettman avec un total de 67 points (28-43-11).

Mais le plus triste, c’est qu’en plus, les Sénateurs n’ont même pas leur propre choix de premier tour au prochain repêchage. En raison de la transaction Matt Duchene, c’est l’Avalanche qui possède ce choix et qui parlera au 4e rang total le 21 juin.

 

Roberto Luongo et Game of Thrones

La 8e et dernière saison de Game of Thrones bat son plein, le gardien Roberto Luongo semble être un des très nombreux fans à suivre religieusement cette épique série. La nuit dernière, le Québécois a écrit sur son compte Twitter qu,il aimerait bien avoir en sa possession le collier de Melisandre. À noter que celui-ci empêche la prêtresse de vieillir.

Roberto Luongo a célébré ses 40 ans un peu plus tôt ce mois-ci. Le cerbère vient d’ailleurs de connaître sa pire saison en carrière. Il a conclu le calendrier avec une fiche de 18-16-5. Son pourcentage d’efficacité cumulatif cette saison est de 89,9%. C’est la toute première fois qu’il termine sous la barre du 90%.

Sa moyenne de buts alloués a été de 3,12 en 2018-2019. C’est son pire rendement depuis qu’il a fait son entrée dans la ligue. En 1999-2000, Luongo avait accordé 3,25 buts par rencontre lors des 24 matchs qu’il a disputés avec les Islanders.

Le gardien québécois est encore sous contrat pour les 3 prochaines saisons. Il touche un salaire annuel de 5,3 millions.