Les Sénateurs ont congédié Guy Boucher

Embed from Getty Images

Vendredi matin, les Sénateurs ont annoncé le renvoi de Guy Boucher. C’est Marc Crawford qui prendra l’intérim de cette équipe. Les Sénateurs ont perdu 4-2 contre les Oilers jeudi soir et c’est ce qui aurait déclenché ce congédiement. Il faut dire que c’était la dernière année de contrat de Boucher, donc cette relation ne semblait pas s’enligner pour du long terme.

Guy Boucher a une réputation d’être un bon entraîneur qui brûle rapidement ses joueurs et cette réputation ne sera pas aidée par son passage à Ottawa puisqu’il a seulement duré une semaine de plus qu’à Tampa (2 ans, 9 mois et 21 jours). Avec les Sénateurs, il a conservé une fiche de 97-79-20, ce qui est loin d’être mauvais dans les circonstances actuelles à Ottawa.

Comme les Sens, ne font rien comme tout le monde, le communiqué de presse annonçant cette nouvelle était plutôt étrange. Tout d’abord, dans le titre, ils ont dit qu’ils étaient en reconstruction, ce qui laisse sous-entendre que la philosophie de Guy Boucher ne cadrait pas avec ça. Ce n’était pas le seul sous-entendu dirigé vers l’entraîneur québécois alors que le DG a listé les qualités qu’il voudra dans son prochain entraîneur.

L’accent dans ces qualités était vraiment la communication, donc on peut présumer que Pierre Dorion n’avait pas la meilleure relation avec l’entraîneur et c’est ce qui explique cette nouvelle si tard dans la saison. Bref, c’est une décision qui peut être compréhensible (en tout cas, elle n’est vraiment pas surprenante considérant la durée de son contrat), mais de la façon dont elle a été annoncée est un peu bizarre et pour une formation qui est vraiment sous la loupe présentement, ce n’est pas l’idéal.

Pour ce qui est de Guy Boucher, il devra probablement prendre une autre pause, mais je crois qu’il va se retrouver du boulot dans la LNH. Les prochaines années vont être difficiles à Ottawa et avec le recul, ça va rendre sa fiche avec eux encore plus impressionnante.