Les Panthers vont retirer le numéro de Roberto Luongo

LNH
Crédit photo - NHL.com

En juin dernier, Roberto Luongo a annoncé qu’il prenait sa retraite. Après 1044 matchs dans la LNH et, malheureusement pour lui, aucune Coupe Stanley, le gardien de 40 ans a décidé d’accrocher ses jambières.

Moins de deux mois plus tard, l’organisation des Panthers annonce qu’elle lui rendre hommage de la plus belle des façons. En effet, Luongo deviendra le premier joueur des Panthers à voir son chandail retiré.

Le numéro 1 fièrement porté par le cerbère québécois sera hissé dans les hauteurs du BB&T Center de Sunrise le 7 mars prochain. Les Panthers affronteront pour l’occasion les Canadiens. Une belle façon de souligner le lieu de naissance de Roberto Luongo.

 

Des éloges pour Luongo

Dans le communiqué de l’équipe, le propriétaire des Panthers Vincent J. Viola a décrit le gardien québécois comme un pilier de l’histoire de l’organisation. Il estime que Luongo a toujours porté les couleurs des Panthers avec dignité, détermination et un haut niveau d’excellence.

Le directeur général Dale Tallon a quant à lui parlé d’un vrai professionnel, d’un compétiteur et d’un gentleman. Selon lui, Luongo a établi des standards de qualité pour les autres joueurs de l’organisation. Tallon affirme que la décision s’imposait d’elle-même. Les dirigeants des Panthers n’ont pas douté une seule seconde que Roberto Luongo était le candidat parfait pour devenir le premier joueur de la formation à voir son numéro retiré.

Une grande carrière

Quatrième choix au total lors du repêchage de 1997, Roberto Luongo a été sélectionné par les Islanders avec qui il a disputé seulement 24 matchs. En juin 2000, la formation new-yorkaise a échangé le Québécois aux Panthers en compagnie d’Olli Jokinen contre Mark PArrish et Oleg Kvasha.

«Bobby Lou» a joué pour les Panthers de 2000 à 2006 avant d’être transigé aux Canucks. Il a passé 8 campagne à Vancouver avant d’être échangé aux Panthers en mars 2014. Il a ensuite disputé 5 autres saisons avec les Panthers avant de prendre sa retraite. Au final, il aura joué 572 de ses 1044 matchs avec les Panthers.

En carrière, il a conservé un pourcentage d’efficacité de 91,9% et une moyenne de 2,52 buts alloués. Luongo est l’un des trois seuls gardiens de l’histoire de la LNH à avoir disputé au moins 1000 matchs. Il est au 2e rang de la ligue pour le nombre de rencontres disputées, 3e pour le nombre de victoires (489) et 9e pour le nombre de blanchissages (77).