Les meilleurs pointeurs de la dernière décennie

LNH
Crédit photo - NHL.com

Avec l’approche de 2020, on arrive dans une nouvelle décennie.

C’est l’occasion de jeter un regard sur les 10 dernières saisons de la LNH.

Aujourd’hui, j’ai décidé de regarder quels joueurs ont inscrit le plus de point entre les saisons 2009-2010 et 2018-2019.

 

1- Sidney Crosby

Sans grande surprise, c’est le joueur étoile et capitaine des Penguins Sidney Crosby qui arrive seul en tête de liste.

Le numéro 87 a amassé pas moins de 819 points, dont 314 buts, en 653 rencontres. Sa moyenne de 1,25 point par match est la deuxième meilleure de la décennie, derrière Connor McDavid (1,30), qui a toutefois disputé moins de 300 parties durant cette période.

Crosby a connu trois saisons de 100 points ou plus au cours des dix dernières campagnes. Il a remporté le Art Ross en 2013-2014.

 

2- Patrick Kane

Au second rang, on retrouve l’attaquant des Blackhawks Patrick Kane. Ce dernier a inscrit 796 points, soit 23 de moins que Crosby, mais en 741 rencontres (88 matchs de plus que Crosby).

Kane a atteint le plateau des 100 points à deux reprises, en 2015-2016 et en 2017-2019. Il a mis la main sur le Art Ross en 2015-2016 avec une récolte de 106 points.

 

3- Alex Ovechkin

Le grand rival de Sidney Crosby, Alex Ovechkin, n’a pas à rougir de sa performance. Le joueur vedette des Capitals a amassé 791 points en 760 matchs. C’est seulement cinq points de moins que Patrick Kane, mais ça a pris à l’attaquant russe 19 rencontres de plus pour atteindre ce total.

Il a néanmoins conservé une moyenne de 1,04 point par match. Ovi arrive par ailleurs au premier rang des pointeurs de la décennie en avantage numérique avec un total de 292 points sur le jeu de puissance.

La saison 2009-2010 a été la seule de la dernière décennie durant laquelle le joueur des Capitals a inscrit au moins 100 points.

 

4- Claude Giroux

Claude Giroux est parfois un mal-aimé parmi les joueurs d’élite de la LNH.

Pourtant, son rendement au cours des 10 dernières saisons le place au quatrième rang des pointeurs. Le joueur des Flyers a récolté 735 points en 776 matchs, pour une moyenne de 0,95 point par rencontre.

Il arrive au second rang pour le nombre de points en avantage numérique avec un total de 290, soit seulement deux de moins qu’Ovechkin.

Claude Giroux a atteint les 100 points une seule fois. C’était en 2017-2018 alors qu’il avait terminé la saison avec 102 points.

 

5- Steven Stamkos

Au cinquième rang, on retrouve le joueur du Lightning Steven Stamkos.

Celui-ci a obtenu un total de 720 points en seulement 667 rencontres. Sa moyenne de 1,08 point par match le positionne au quatrième rang de la LNH au cours des dix précédentes saisons.

Stamkos n’a jamais réussi à obtenir 100 points en une saison, mais a atteint le plateau des 90 points à quatre reprises.

 

6- Nicklas Backstrom

La présence d’Ovechkin à Washington nous font parfois oublier qu’il y a un autre joueur d’élite chez les Capitals.

Nicklas Backstrom a pourtant des statistiques exceptionnelles lorsqu’on regarde son rendement des dix dernières campagnes.

Le Suédois a inscrit un total de 716 points en 731 rencontres, pour une moyenne de 0,98 point par match.

Il arrive par ailleurs au tout premier rang de la LNH pour le nombre de passes (521) au cours de cette décennie. Backstrom se retrouve également au troisième rang des meilleurs pointeurs en avantage numérique avec un total de 289 points.

 

7- John Tavares

Les Maple Leafs ont mis la main sur un joueur d’exception lorsqu’ils ont signé John Tavares sur le marché des joueurs autonomes en 2018.

L’attaquant ontarien a connu une décennie du tonnerre avec un total de 709 points en 751 matchs entre les campagnes 2009-2010 et 2018-2019.

Tavares a connu quatre saisons de plus de 80 points au cours de cette période, mais n’a jamais inscrit plus de 88 points en une campagne. Ce sommet personnel est arrivé l’an dernier, à sa première campagne avec les Leafs.

 

8- Evgeni Malkin

Les blessures ont beau l’avoir ralenti, Evgeni Malkin a tout de même connu une excellente décennie. L’attaquant russe a récolté 698 points en 610 matchs. Sa moyenne de 1,14 point par rencontre le place au troisième rang de la LNH au cours des dix dernières saisons. Imaginez s’il était resté en santé!

Lors de sa seule saison de plus de 75 matchs au cours de cette période, Malkin a récolté 98 points en 78 parties. C’était en 2017-2018.

Auparavant, il avait inscrit 109 points en 75 matchs lors de la campagne 2011-2012. Le joueur des Penguins s’était d’ailleurs mérité le Trophée Art Ross cette saison-là.

 

9- Phil Kessl

Un troisième joueur à avoir passé du temps chez les Penguins se retrouve dans ce top 10.

Phil Kessel a obtenu un total de 697 points en 774 matchs. C’est à Pittsburgh qu’il a connu sa meilleure saison. En 2017-2018, l’attaquant américain avait récolté 92 points. Kessel a aussi atteint le plateau des 80 points à trois autres reprises, deux fois avec les Maple Leafs et une fois avec les Penguins.

 

10- Anze Kopitar

Chez les Kings, la présence d’Anze Kopitar a été un facteur majeur des succès de l’équipe au cours de la dernière décennie.

Le Slovène a inscrit un total de 684 points en 767 matchs.

Sa meilleure campagne à ce jour? Sa récolte de 92 points en 2017-2018.

En plus d’être un leader offensif, Anze Kopitar a fait sa marque par ses qualité défensives. L’attaquant des Kings s’est d’ailleurs mérité le trophée Selke à deux reprises, en 2015-2016 et 2017-2018.

 

Bilan du palmarès

Une chose saute aux yeux dans ce top 10: la domination des joueurs évoluant dans l’Est.

En effet, seuls deux joueurs de ce palmarès ont évolué pour une équipe de l’Ouest: Patrick Kane et Anze Kopitar.

Les choses se rééquilibrent toutefois lorsque l’on regarde les positions 11 à 20. En effet, sept des dix autres joueurs du top 20 ont évolué principalement dans l’Ouest.

  • 11- Ryan Getzlaf : 653 points en 687 matchs
  • 12- Blake Wheeler : 651 points en 779 matchs
  • 13- Jamie Benn : 649 points en 745 matchs
  • 14- Joe Thornton : 636 points en 730 matchs
  • 15- Joe Pavelski : 634 points en 755 matchs
  • 16- Jonathan Toews : 632 points en 727 matchs
  • 17- Eric Staal : 616 points en 765 matchs
  • 18- Henrik Sedin : 610 points en 684 matchs
  • 19- Jakub Voracek : 601 points en 766 matchs
  • 20- Patrice Bergeron : 585 points en 725 matchs