Les joueurs refuseraient de nouvelles bulles, selon Dubnyk

LNH
Crédit photo - Star Tribune

La formule des bulles de la LNH a été un franc succès. Ce système a permis à la ligue de tenir la totalité de ses séries, sans éclosion de COVID-19.

Sans surprise, le circuit Bettman envisage d’avoir encore recours à des bulles pour la campagne 2020-2021, même s’il s’agirait cette fois d’une formule hybride avec des rotations.

Pourtant, selon Devan Dubnyk, il est peu probable que les joueurs acceptent de jouer à nouveau dans des bulles.

C’est ce que le gardien des Sharks a déclaré à Brodie Brazil de NBC Sports, mercredi. Le cerbère de 34 ans a lui-même passé seulement un peu plus d’une semaine dans la bulle d’Edmonton cet été. On est loin des deux mois passés par le Lightning et les Stars.

D’ailleurs, Dubnyk estime que les athlètes de la LNH refuseraient de vivre encore 60 jours, ou même plus, dans une bulle. Le gardien canadien pense d’ailleurs qu’une telle formule ne serait pas nécessaire. Il rappelle qu’aucun autre sport ne fonctionne avec des bulles actuellement.

Le vétéran rappelle que plusieurs joueurs ont des familles, ce qui rend un long isolement encore plus difficile à accepter.

On ignore présentement quand et comment la prochaine saison de la LNH se déroulera. Les joueurs accepteraient-ils une formule deux semaines dans une bulle/une semaine hors de la bulle ? Un tel scénario serait présentement considéré par la ligue. Il pourrait s’agir d’un compromis afin de ne pas trop déplaire aux joueurs, tout en limitant les éclosions de COVID-19.