Les Islanders prennent une avance de 2-0 dans la série grâce à un match physique

Embed from Getty Images

Ce n’est peut-être pas aussi surprenant que le Lightning, mais les Penguins commencent à être dans le trouble en première ronde. Vendredi soir, les Islanders ont pris une avance de deux matchs dans la série avec un gain de 3-1 devant leurs partisans. Au moins, les Penguins pourront renverser la tendance devant leurs partisans, ce qui n’est pas le cas des anciens favoris de la Coupe Stanley.

Ça a été un autre match assez serré, mais ultimement, les Islanders ont réussi à faire la différence en troisième période. Jordan Eberle a marqué un autre but important en donnant une avance de 2-1 aux siens un peu avant le milieu de la troisième période. Josh Bailey a lui aussi marqué son deuxième de la série quelques minutes pour tard pour donner un coussin aux siens.

Ce but est venu sur l’avantage numérique pour New York et ça a été un gros problème pour Pittsburgh dans ce match. Ils ont donné six avantages numériques aux Islanders et ils n’en ont eu que deux. C’est clair que l’atmosphère a aidé les locaux, mais ils ont joué un match physique exactement comme ils le voulaient et les Penguins se sont faits prendre au jeu. Ils devront reprendre le contrôle de ce côté à la maison.

On pourrait croire que ce serait facile avec l’appui des partisans, mais la rivalité est clairement installée dans cette série. On l’a vu à plusieurs reprises dans ce match, mais ce qui a le mieux illustré le tout est survenu après le premier but des Islanders marqué par Anthony Beauvillier. New York n’a pas pu célébrer ce but trop longtemps parce qu’un incident avec Barzal derrière le filet a créé une mêlée. Ironiquement, c’était ce qui a créé l’un des deux seuls avantages numériques de Pittsburgh dans cette partie.

Cette série se poursuivra dimanche midi.

Le but gagnant de Jordan Eberle

La mêlée qui a suivi le premier but des Islanders

L’une des punitions des Penguins