Les Hurricanes battent les Bruins malgré les arbitres

Embed from Getty Images

L’histoire qui est ressortie du premier match entre les Bruins et les Hurricanes a été la colère de l’entraîneur Rod Brind’Amour envers les arbitres et la LNH. Ça lui a d’ailleurs valu une amende de 25 000$ que l’organisation a couvert pour lui avec un petit bonus.

L’entraîneur va être plus content jeudi soir puisque son club a égalé la série à 1-1 avec une victoire de 3-2 grâce au but gagnant de Dougie Hamilton en troisième période. Par contre, sa frustration envers les officiels ne disparaîtra pas avec cette partie.

Deux séquences en particulier ont visiblement frustré le coach. La première est venue en fin de deuxième période alors que Torey Krug s’est enfargé dans ses patins. Le problème, c’est que Teuvo Teravainen passait par là et il s’est fait punir pour obstruction. Cette séquence est survenue peu après deux buts collés des Hurricanes, mais les Bruins ont repris le momentum sur cet avantage numérique en égalant le score via Brad Marchand quatre secondes avant la fin de la période.

En début de troisième, les Hurricanes croyaient avoir pris l’avance 3-2, mais contrairement aux Bruins dans le premier match lors de la séquence qui a coûté 25 000$ à l’organisation, le but a été refusé pour obstruction sur le gardien. C’était le bon appel, mais on peut comprendre la frustration de l’entraîneur.

L’autre grosse nouvelle de ce match-là a été l’absence de David Pastrnak pour les Bruins. Si cette absence s’étire (il faut dire que les clubs jouaient deux matchs en deux jours, donc c’est possible qu’il n’avait pas assez de repos pour jouer), ça pourrait être très problématique pour Boston. Ils ont une profondeur respectable à l’attaque, mais pas du calibre de Pastrnak et son punch offensif va finir par manquer à l’appel.

Le but refusé des Hurricanes

La chute de Torey Krug