Les Flames n’ont pas de solution pour Nathan MacKinnon

Embed from Getty Images

Avant le premier tour, les Flames étaient vus comme des favoris évidents dans leur série contre l’Avalanche. Leur seule faiblesse était peut-être devant le filet et pourtant, ce n’est certainement pas à cause de Mike Smith que le Colorado est en mesure de rester dans cette série. C’est plutôt Nathan MacKinnon qui a son mot à dire là-dessus.

Après avoir marqué le but gagnant en prolongation dans le deuxième match, le #29 vole sur la glace dans la troisième partie alors qu’il est de retour devant ses partisans. Les Flames avaient pourtant bien commencé le match, mais ils ont donné un 5 contre 3 de deux minutes à l’Avalanche à cause d’une punition attirée par MacKinnon en plus d’une autre pour avoir eu trop de joueurs sur la glace.

Avec cette espace et ce temps, Nathan MacKinnon a réussi à tromper la vigilance de Mike Smith sur cet avantage numérique. Cinq minutes plus tard, avec l’Avalanche sur l’attaque à cinq à nouveau, il a ajouté son deuxième du match et son troisième consécutif dans cette série pour doubler l’avance des siens. Avant la fin de l’engagement, il a aussi mis la table pour Cale Makar, qui a marqué son premier but en carrière à son premier match en séries. Ce n’est pas mal pour un défenseur qui jouait au niveau universitaire la semaine dernière…

Pour revenir à MacKinnon, il est en train d’ouvrir bien des yeux et si ce n’était pas de Mark Stone, il serait probablement le joueur de ces séries jusqu’à maintenant. C’est un gros problème pour les Flames, qui ne savent visiblement pas quoi faire avec sa vitesse et pour le moment, c’est ce qui fait la différence dans cette série.

Les deux buts de Nathan MacKinnon

Celui de Cale Makar