Les Coyotes reçoivent des sanctions sévères pour le repêchage

Embed from Getty Images

La LNH a annoncé ses sanctions pour les Coyotes de l’Arizona dans le dossier d’évaluation illégal des espoirs pour le repêchage. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la ligue a voulu envoyer un message avec ces punitions.

En effet, les Coyotes perdront leur choix de deuxième ronde en 2020 en plus de leur sélection de premier tour en 2021. Il n’y a toutefois pas de punition individuelle pour John Chayka, qui n’est même plus avec l’organisation.

En gros, les Coyotes avaient fait subir des tests physiques à des espoirs pendant la saison, ce qui n’est pas permis. D’autres équipes avaient porté plainte et la LNH a dû ouvrir une enquête. C’est Gary Bettman lui-même qui a mené cette enquête et qui a donné ces sanctions.

Le but de cette décision est de maintenir l’équité entre les équipes en ce qui concerne l’évaluation des espoirs pour le prochain repêchage et visiblement, les Coyotes avaient dépassé les limites. Ils paieront très cher, d’autant plus que tout ça est survenu dans le régime de John Chayka et que c’est un autre dirigeant qui en subira les conséquences.

Déjà que les Coyotes ne sont pas reconnus pour être ceux qui dépensent le plus, ça pourrait compliquer leur recherche pour un nouveau DG. Disons que sans ces choix, ça devient une destination un peu moins tentante pour un dirigeant qui aurait plusieurs options.