Les Bruins sont-ils dans le pétrin?

LNH
Crédit photo - NHL.com

Les Bruins de Boston étaient la meilleure équipe de la LNH avant l’interruption de la saison en mars.

La formation du Massachusetts avait une fiche de 44-14-12 avant la longue pause causée par la COVID-19.

En raison de sa place au classement, Boston n’a donc pas eu à jouer de ronde qualificative. Les Bruins participent plutôt à une ronde de classement avec les trois autres meilleures équipes de l’Est.

Et jusqu’ici, ça ne se passe pas super bien.

En effet, les Bruins ont d’abord été vaincus 4-1 par les Flyers, dimanche.

Et hier, ils ont livré un bon match face au Lightning, mais se sont inclinés 3-2.

Un scénario effrayant pour Boston

Contrairement aux Penguins, aux Oilers et aux Predators, les Bruins ne sont pas acculés au pied du mur. Même s’ils devaient perdre le match de dimanche contre les Capitals, les joueurs de Bruce Cassidy ne feraient pas face à l’élimination.

Ça ne veut pas pour autant dire que les Bruins ne se retrouveraient pas en position fâcheuse.

En effet, Boston pourrait terminer au quatrième rang de l’Est et donc faire face à la meilleure équipe de la ronde qualificative.

Théoriquement, les Penguins seraient cette équipe, mais comme on le sait, ils sont à une défaite d’être éliminés par le CH.

Si le tricolore devait vaincre Pittsburgh et que les Bruins terminaient en quatrième position, ça voudrait donc dire qu’on aurait un duel entre Boston et la Caroline.

Si ce scénario venait à se concrétiser, ça ne serait pas nécessairement une bonne nouvelle pour les Bruins. Les Hurricanes ont prouvé en ronde qualificative qu’ils étaient une équipe dangereuse.

Menée par un Sebastian Aho en très grande forme (3 buts, 5 passes, +5), la formation de la Caroline a dominé les Rangers, en particulier lors des matchs 2 et 3.

L’équipe a le talent, la fougue et la vitesse nécessaire pour aller loin. De plus, les Hurricanes seront reposés lors de la première ronde officielle des séries. Finalement, ils auront déjà disputé trois véritables matchs éliminatoires.

Après avoir excellé lors des deux premiers matchs, le gardien Petr Mrzek (94% d’efficacité et 1,50 but alloué) a cédé sa place à James Reimer pour le troisième match. Ce dernier a bien performé, en stoppant 37 des 38 rondelles dirigées vers lui.

En gros, les Canes disposent de deux gardiens capables de faire le travail devant le filet.

Bref, si les Bruins affrontent les Hurricanes en première ronde, on devrait avoir droit à un affrontement très intéressant.