L’entraîneur des Flames accusé de racisme par un ancien joueur

LNH
Crédit photo - Sportsnet

C’est vraiment une semaine éprouvante pour les entraîneurs de la LNH.

L’affaire Mitch Marner a éclaboussé Mike Babcock, mais il y a pire encore.

En effet, l’ex-joueur des Flames Akim Aliu a affirmé sur Twitter que l’entraîneur Bill Peters avait à plusieurs reprises tenu des propos racistes à son endroit.

Originaire du Nigéria, Aliu a joué sous Peters avec les IceHogs de Rockford lors des saison 2008-2009 et 2009-2010.

 

Le protégé de Babcock

En fait, Akim Aliu n’a pas directement mentionné Bill Peters, mais il a parlé du protégé de Mike Babcock. On sait que Peters a été l’adjoint de Babcock pendant trois saisons chez les Red Wings. Selon Aliu, l’entraîneur aurait utilisé le mot en «N» plus d’une fois alors qu’il s’adressait à lui. Peters aurait notamment critiqué son choix de musique.

Akil Aliu affirme s’être rebellé contre son coach. Peters aurait réagi en exigeant que le jeune défenseur soit rétrogradé dans la ECHL.

 

La réaction des Flames

Après le match des Flames de lundi, le directeur général Brad Treliving a indiqué aux médias qu’il y aurait une enquête interne afin de vérifier les déclaration du joueur nigérien. D’ici là, l’équipe ne commentera pas cette affaire.

Treliving a précisé que l’organisation prenait ce type d’accusations très au sérieux. Bill Peters ne s’est pas adressé aux médias après le match d’hier.

 

Mon grain de sel

Est-ce que Bill Peters subira le même sort que Mike Babcock?

Il faudra attendre de voir quels constats fera la direction des Flames à la suite de son enquête.

Personnellement, je ne serais pas surpris de voir Peters congédié. Malheureusement, ce ne sera peut-être pas à cause des allégations de racisme. Les insuccès de la formation albertaine pourraient certainement coûter son poste à Bill Peters.

Calgary est présentement au 10e rang de l’Ouest avec une récolte de 26 points en 27 matchs. Les Flames ont perdu sept de leurs dix dernières rencontres. Ils sont au 24e rang de la ligue pour les buts marqués(67) et en 27e place pour les buts alloués(83).

L’histoire de racisme pourrait être la goutte d’eau qui aura fait déborder le vase, mais comme pour Babcock, ce sont d’abord les résultats sur la glace qui pourraient évincer Bill Peters.