Le propriétaire des Hurricanes a une philosophie particulière par rapport au repêchage

LNH
Embed from Getty Images

Lorsqu’il a acheté l’équipe, on savait que Tom Dundon allait être différent des autres propriétaires de la LNH. Il avait fait des commentaires assez directs dès ses premiers jours à la barre de l’équipe, mais ça s’était calmé un peu depuis ce temps-là. Mardi, le propriétaire des Hurricanes est ressorti avec une entrevue très franche.

Ça fait du bien de lire un propriétaire à propos des montants d’argent qu’il est prêt à perdre ainsi que de discuter ouvertement de ses discussions avec les dirigeants locaux par rapport au futur de l’amphithéâtre. Par contre, ce qui a attiré mon attention, c’est quand il a parlé d’une philosophie qui touche à la construction de son équipe.

Il a dit que son objectif était d’avoir du plaisir et que c’est pas mal plus plaisant de perdre 5-4 que 2-1. Jusque là, on peut le suivre et c’est quasiment une bonne nouvelle pour les fans de l’équipe. Là où ça accroche pour moi, c’est au moment où il dit que tant qu’il est là, l’équipe ne repêchera pas de défense en première ronde. Il croit que ça s’achète de la défense, mais que c’est plus difficile de trouver du talent à l’attaque.

Il faut dire que pendant trois repêchages consécutifs entre 2014 et 2016, le premier choix des Hurricanes a été un défenseur et on ne peut pas dire que le groupe qu’ils en ont retiré est incroyable (Haydn Fleury, Noah Hanifin et Jake Bean). C’est donc possible que ces mauvais choix aient formé son opinion, mais c’est tout de même une stratégie drastique.

Ceci étant dit, même si je ne suis pas tout à fait d’accord avec la stratégie, c’est cool de voir un propriétaire aussi ouvert par rapport à la philosophie de l’équipe. Dans un sport qui a de la difficulté à évoluer, c’est aussi bon de voir des nouvelles idées mises en place. On peut douter qu’elles fonctionnent vraiment, mais c’est toujours bon d’essayer des nouvelles choses et ça semble être ce qu’on est sur le point de voir en Caroline.