Le président des Oilers a ouvertement critiqué Tobias Rieder

Embed from Getty Images

La saison actuelle des Oilers est à oublier pour plusieurs raisons et jeudi matin, le président de l’équipe, Bob Nicholson, en a ajouté. Il était pourtant dans un déjeuner avec des détenteurs de billets de saison, ce qui est une bonne idée d’activité puisque c’est important que tes meilleurs clients connaissent ton plan.

Malheureusement pour tout le monde, il a visé un joueur en particulier et ça s’est propagé sur les réseaux sociaux par la suite. Le joueur en question était Tobias Rieder, qui a signé comme agent libre sans restriction cet été après ne pas avoir reçu d’offre qualificative de la part des Kings. Il connait une saison extrêmement décevante alors qu’il n’a même pas encore marqué de but. L’attaquant a été limité à 11 mentions d’aide en 59 matchs.

Le pire c’est que Bob Nicholson avait bien commencé en disant qu’il ne voulait pas identifier de coupable principal pour leur saison de misère. Il a toutefois suivi en disant que l’équipe n’allait pas signer Tobias Rieder à un contrat cet été. Selon Nicholson, il a signé en pensant jouer avec Leon Draisaitl, qu’il connait à cause de l’équipe nationale allemande, et dans le pire des cas, il jouerait avec McDavid. Ça lui aurait permis de marquer une quinzaine de buts et de mériter un contrat de quatre ans à 3,5 M$ par année au lieu de son entente actuelle d’une saison à 2 M$.

Le problème, c’est qu’il n’a pas marqué et selon Nicholson, il a manqué une tonne d’échappées. Il a terminé avec la citation qui a fait voyager ses commentaires. Le président a conclu en disant que si Tobias Rieder avait marqué 10 ou 12 buts cette année, les Oilers feraient probablement les séries.

Comme Edmonton est à sept points des séries, c’est incroyable de blâmer leur absence des séries sur un gars qui est maintenant sur la quatrième ligne et qui ne gagne que 2 M$. Ce n’est pas en le laissant aller que l’équipe va s’améliorer suffisamment pour faire les séries.

D’un côté, c’est toujours cool de voir la direction d’une équipe être aussi ouverte avec ses partisans, mais c’est quand même ridicule de blâmer les insuccès de l’organisation sur un joueur comme Tobias Rieder. On est loin des commentaires venant de Dallas plus tôt cette saison, donc ça pourrait être pire, mais c’est injuste pour le joueur et ça n’aidera certainement pas leur capacité à signer des agents libres.

Au moins, après cette controverse, Nicholson s’est assuré de parler à Rieder pour s’excuser. Il a admis qu’il est allé trop loin dans ses commentaires.