La loterie du repêchage de la LNH aura lieu le 9 avril

Crédit photo - NHL.com

Le 9 avril prochain, les partisans de 15 équipes de la LNH auront les doigts croisés. La Ligue tiendra sa loterie de repêchage du côté de Toronto. Le tout se déroulera sous forme d’une émission d’une heure qui sera diffusée sur Sportsnet, NBCSN et TVA Sports. L’émission débutera à 20h.

Un tirage au sort sera fait pour les trois premiers choix et les 12 autres choix seront répartis en fonction du classement final de la saison.

 

Probabilité d’obtenir le 1er choix selon le rang au classement

  • 31e : 18,5%
  • 30e : 13,5%
  • 29e : 11,5%
  • 28e : 9,5%
  • 27e : 8,5%
  • 26e : 7,5%
  • 25e : 6,5%
  • 24e : 6%
  • 23e : 5%
  • 22e : 3,5%
  • 21e : 3%
  • 20e : 2.5%
  • 19e : 2%
  • 18e : 1,5%
  • 17e : 1%

Les séries ou la loterie pour le CH?

Avec 81 points, le Canadien est présentement l’équipe exclue des séries qui a récolté le plus de points. Ça voudrait donc dire que si la loterie avait lieu aujourd’hui, le CH aurait 1% de chances de mettre la main sur le premier choix au total du prochain repêchage. Pour ce qui est du deuxième choix, les probabilités seraient de 1,1% pour le tricolore, alors que celles pour le troisième choix s’élèveraient à 1,2%. Dans les trois cas, c’est excessivement mince.

À l’inverse, le Canadien aurait actuellement 96,7% de chances d’obtenir le 15e choix. Ça demeure un rang intéressant, mais nettement moins alléchant que de repêcher dans le top 3.

Si le CH se qualifie pour les séries, il affrontera vraisemblablement le Lightning ou la première équipe de la division Métropolitaine. Dans le cas d’une série Montréal-Tampa, l’espoir serait extrêmement faible dans le camp du Canadien.

L’autre option ferait en sorte que le tricolore affronterait probablement les Capitals, les Islanders ou encore les Penguins.  La troupe de Claude Julien affronterait donc soit l’une des deux dernières équipes championnes de la Coupe Stanley ou la formation ayant alloué le moins de buts jusqu’à présent cette saison.

Néanmoins, ça permettrait au CH de tester sa formation en situation de matchs éliminatoires. Ça demeure une expérience formatrice qui bénéficierait aux jeunes joueurs, comme Jesperi Kotkaniemi et Victor Mete, qui n’ont jamais goûté aux séries de la LNH.

tankathon.com
tankathon.com