La finale de l’Ouest est un rappel de l’importance de la AHL

LNH
Embed from Getty Images

J’ai parlé à Anthony Marcotte dans l’émission de radio La chambre mardi soir au 91,9 sports et pendant notre conversation, on a discuté de l’importance de la AHL dans le développement des équipes toujours actives en séries.

En me préparant pour cette chronique, je me suis rendu compte que la finale de l’Ouest était un exemple particulièrement frappant de l’importance de cette ligue dans le développement.

En effet, les deux clubs-écoles des Stars et des Golden Knights (les Stars du Texas et les Wolves de Chicago) se sont rendus en finale de la Coupe Calder en 2018 et 2019. Dans les deux cas, ils ont perdu en finale, mais c’est quand même un drôle de hasard que les deux formations en finale de l’Ouest aient aussi été représentées dans les deux dernières finales de la Coupe Calder.

Ce qui est aussi intéressant pour les Golden Knights, c’est qu’ils comptent quand même sur un joueur qui a soulevé le trophée de la AHL en 2019. Il s’agit de Nicolas Roy, qui avait récolté 15 points en 19 matchs lors du parcours en séries des Checkers de Charlotte. Les Knights avaient fait son acquisition quelques jours après ce championnat dans l’échange d’Erik Haula.

Avec la blessure de Cody Glass, Zach Whitecloud est le seul représentant régulier de ces Wolves dans l’alignement de Vegas dans ces séries. Ceci étant dit, c’est quand même bon de mentionner que 22 des 23 joueurs des Golden Knights pendant ces séries ont joué dans la AHL au cours de leur carrière. Paul Stastny est le seul à avoir éviter ce parcours.

C’est normal quand tu considères qu’une bonne partie de l’alignement des Golden Knights a été bâtie avec le repêchage d’expansion, mais c’est quand même une statistique incroyable.

Ce n’est même pas le sommet dans ces séries puisque les Islanders ont 23 joueurs sur 24 parmi ceux qui ont joué un match de séries qui sont passés par la AHL au cours de leur carrière. Barzal est l’exception dans cette équipe, mais il faut tout de même noter qu’Anthony Beauvillier n’a participé qu’à trois matchs dans la AHL.

Pour revenir dans l’Ouest, les Stars comptent sur trois attaquants réguliers qui se sont rendus en finale de la Coupe Calder il y a deux ans. Ça inclut leur deuxième meilleur pointeur en séries (Denis Gurianov) et les deux autres sont Roope Hintz ainsi que Jason Dickinson.

C’est sans parler de Jamie Benn qui avait été le meilleur pointeur des Stars du Texas lorsqu’ils se sont rendus en finale de la Coupe Calder en 2010. Il en avait alors ramassé 26 en 24 parties. Il y a aussi Joel Kiviranta qui a passé la majorité de sa saison dans la AHL avant d’inscrire un tour du chapeau dans le match décisif contre l’Avalanche.

Bref, même si plusieurs ont paniqué lorsqu’ils ont vu que Jesperi Kotkaniemi avait été renvoyé à Laval cette saison, il faut se rappeler que c’est souvent un passage obligé. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a très bien fait et comme on a vu en séries, ce passage avec Joël Bouchard semble avoir remis son développement sur le bon chemin.