Kevin Shattenkirk a refusé une offre des Ducks meilleure que celle du Lightning

LNH

Kevin Shattenkirk n’a pas passé beaucoup de temps sur le chômage!

Seulement quelques jours après avoir vu son contrat être racheté par les Rangers, le défenseur de 30 ans a paraphé une entente avec le Lightning. Lundi, l’Américain a signé un contrat de 1,75 million pour un an.

Après avoir connu plusieurs belles saisons avec les Blues, Shattenkirk a beaucoup ralenti au cours des dernières saisons. Sa production offensive est également en baisse. Il a disputé 4 saisons de 40 points et plus entre 2013-2014 et 2016-2017, mais n’a récolté que 14, 23 et 28 points lors des trois plus récentes campagnes. Il a également raté une quantité importante de rencontres en raison de blessures au cours des dernières saisons.

 

Une meilleure offre

Pourtant, Kevin Shattenkirk était quand même en demande lorsqu’il est devenu agent libre la semaine dernière.

Selon Eric Stephens, de The Athletic, le défenseur aurait décliné une offre de 4 millions / 2 ans des Ducks au profit de celle du Lightning. Non seulement aurait-il touché un peu plus d’argent en 2019-2020, mais en plus, il aurait été sous contrat une année de plus que ce qu’il a signé avec Tampa. On s’entend que ce n’est pas la météo ou les impôts qui ont influencé sa décision. Anaheim est loin d’être une destination plate pour un athlète.

 

Le Lightning plutôt que les Ducks

Sur la glace, les Ducks ne sont plus ce qu’ils étaient. La formation californienne a raté les séries l’an passé pour la première fois depuis 2012. Le contrat de Corey Perry a été racheté; Ryan Geztlaf est vieillissant et l’équipe peine à trouver des successeurs au duo Perry-Getzlaf qui a fait la pluie et le beau temps avec Bobby Ryan à Anaheim pendant plusieurs saisons.

Alors que du côté de Tampa, même si l’équipe a déçu en séries l’an dernier, on parle d’une formation premium. Le Lightning part encore favori pour remporter la Coupe Stanley. Il y a beaucoup de talent à toutes les positions et il faut croire que Kevin Shattenkirk veut d’abord et avant tout graver son nom sur la Coupe Stanley.