John Tortorella n’avait pas envie d’être positif dans la défaite

LNH
Crédit photo - NHL.com

S’il y a bien une équipe qui était all-in ce printemps, ce sont les Blue Jackets de Columbus. À la date limite des transactions, le DG  Jarmo Kekäläinen a refusé d’échanger Artemi Panarin et Sergei Bobrovsky, prenant le risque de les perdre pour absolument rien cet été.

Columbus est également allé chercher Matt Duchene, Ryan Dzingel et Adam McQuaid afin de faire un bon bout de chemin en séries.

Malgré toutes ces décisions audacieuses, le parcours des Blue Jackets a pris fin lundi. Après avoir surpris et balayé le Lightning en première ronde, la formation de l’Ohio s’est inclinée en 6 rencontres face aux Bruins.

 

John Tortorella est très amer

Lors de la conférence de presse après l’élimination de son équipe, John Tortorella a rapidement fait comprendre aux journalistes qu’il n’avait pas envie d’être philosophe dans la défaite.

Un membre des médias lui a demandé s’il avait un sentiment d’accomplissement puisque les Blue Jackets avaient remporté leur première série à vie et qu’ils s’étaient rendus plus loin qu’ils n’avaient jamais été.

La réponse de l’entraîneur a été plus que claire.

On sent même qu’il avait envie de s’en aller à la suite de sa réponse, mais une autre question posée rapidement semble l’avoir convaincu de continuer sa conférence de presse.

Quoi qu’il en soit, on peut quand même dire que John Tortorella a été plus bavard que Brad Marchand