Hymnes nationaux: John Tortorella change d’avis

LNH
Crédit photo - NHL.com

Le mouvement de protestation des hymnes nationaux est revenu d’actualité au cours des dernières semaines dans la foulée du décès de George Floyd.

Alors que certains restent campés sur leur position, d’autres ont décidé de faire évoluer leur vision.

C’est le cas du soccer américain qui a abrogé son règlement contre l’agenouillement, mercredi.

L’évolution de Tortorella

Dans la LNH, John Tortorella semble lui aussi s’être rangé dans le camp de ceux en faveur du mouvement de protestation pacifique pendant les hymnes nationaux.

Il y a quatre ans, l’entraîneur avait fermé la porte à ce type de protestation. Ce dernier avait même indiqué qu’il clouerait au banc tout joueur qui poserait le genou au sol durant les hymnes nationaux.

Cette semaine, l’entraîneur des Blue Jackets a affirmé avoir changé complètement d’idée sur la question. Dans une entrevue à Aaron Portzline de The Athletic, Tortorella a déclaré qu’il a beaucoup suivi ce débat au cours des dernières années et qu’il a compris que ceux qui posent le genou au sol ne manquent pas de respect au drapeau américain.

Le coach croit désormais qu’il est tout à fait légitime de manifester pacifiquement durant un hymne national. Pour sa part, il entend continuer à rester debout pendant le Star-Spangled Banner. Il souhaite ainsi continuer de rendre hommage aux soldats et à tous ceux qui défendent les droits et libertés des Américains. Son propre fils fait d’ailleurs partie de l’armée des États-Unis.