Frustration au sein du noyau des Golden Knights

LNH
Crédit photo - Las Vegas Review Journal

Plusieurs estiment que les Golden Knights ont réussi un coup de circuit en mettant sous contrat le défenseur Alex Pietrangelo.

L’arrivée de l’ex-capitaine des Blues à Vegas améliorera certainement la ligne bleue de la formation. Toutefois, l’ajout de cet imposant contrat de 8,8 millions par saison ne se serait pas fait sans heurt.

Selon Frank Seravalli de TSN, plusieurs joueurs du noyau des Golden Knights seraient « énervés » par la façon dont agit l’équipe depuis l’ouverture du marché des joueurs autonomes.

La formation du Nevada a envoyé Paul Stastny à Winnipeg vendredi, puis a presque donné Nate Schmidt aux Canucks hier. Stastny et Schmidt ont été respectivement les 7e et 8e meilleurs pointeurs des Golden Knights l’an dernier. Ils ont tous les deux récolté neuf points en séries éliminatoires cet été.

Or, au cours des dernières semaines, les noms de Fleury, Pacioretty, Marchessault et Martinez ont tous circulé parmi les rumeurs de transaction. Malgré les transactions déjà effectuées, les Golden Knights n’ont pas réglé leur problème de plafond salarial. On peut donc s’attendre à au moins un autre échange.

Et il semblerait que tout ce remue-ménage ne plaise pas à plusieurs vétérans de la formation.

De son côté, Andy Strickland de Fox Sports affirme que plusieurs joueurs sont mécontents d’avoir entendu leur nom dans les rumeurs de transactions et estiment que la situation a été très mal gérée par l’équipe.

Un équilibre à maintenir

En trois saisons dans la LNH, les Golden Knights n’ont pas raté les séries une seule fois. Ils ont gagné pas moins de cinq rondes et on atteint la finale de l’Ouest à deux reprises et la grande finale une fois. La progression de l’équipe d’expansion a été fulgurante.

Après une première campagne surprenante, on a senti que l’organisation avait décidé de devancer ses plans; elle souhaite désormais remporter la Coupe Stanley immédiatement.

La signature de Pietrangelo envoie un message fort que les Golden Knights seront de sérieux prétendants champions la saison prochaine. L’équipe doit toutefois s’assurer de ne pas briser la chimie qui a fait le succès de la formation depuis trois ans.