Evander Kane en a marre du racisme dans la culture du hockey

LNH
Crédit photo - Capture d'écran Instagram

Evander Kane a utilisé ses médias sociaux pour éveiller le public à une situation inacceptable. L’attaquant des Sharks a publié sur Instagram une capture d’écran d’un commentaire raciste qu’un internaute lui a fait.

En plus de montrer nom de l’internaute en question et ainsi pointer du doigt la personne en question, Kane a aussi voulu sensibiliser les gens à la problématique du racisme dans le hockey.

En effet, le commentaire qu’il a reçu disait : «stick to basketball». Si on traduit, l’internaute demande à Evander Kane de se concentrer sur le basketball, bref qu’il n’a pas sa place sur une patinoire.

Le joueur de 28 ans a indiqué sur Instagram qu’il reçoit constamment ce type de commentaires. Généralement, il n’en parle pas et les ignore. Pourtant, un spectateur lui avait crié la même chose à Denver lors du match numéro 4 de la série de deuxième tour entre les Sharks et l’Avalanche , le printemps dernier.

 

Un problème de racisme

Evander Kane n’hésite pas à affirmer que ce genre de commentaires sont motivés par des intentions racistes. Il s’agit d’un problème de la société et du monde du sport. Des joueurs de football, de baseball et de basket sont victimes de racisme. Le problème avec le hockey, c’est que le nombre de joueurs afro-américains n’est pas très élevé et la problématique est donc plus facile à balayer sous le tapis.

Même si le hockey est un sport majoritairement joué par des blancs, il y a des joueurs noirs et issus d’autres minorités visibles qui y évoluent. Ils ont parfaitement leur place et Evander Kane appelle les partisans à ouvrir leur esprit et cesser de vivre avec une vieille mentalité. La diversité existe et il faut la célébrer.

 

Mon grain de sel

Bien entendu, je pense qu’il faut applaudir la prise de parole d’Evander Kane. Dire à un joueur noir de lâcher le hockey pour aller jouer au basket n’a aucun sens. Ce type de commentaire n’a pas sa place en 2019. Evander Kane, comme la totalité des joueurs de la LNH, a mérité sa place dans la ligue.

L’an dernier, il a inscrit 30 buts en 75 matchs. C’est un attaquant de grand talent, robuste de surcroît. Il a tous les atouts pour jouer au hockey. Ce sont les seuls critères qui comptent pour évoluer dans ce sport. Le pays d’origine, la religion, l’orientation sexuelle… Tout ça n’a aucun lien avec sa capacité et sa légitimité à jouer dans la LNH.

Si c’est vrai pour un joueur de hockey, c’est vrai pour n’importe qui dans n’importe quelle fonction. Le seul critère pour embaucher quelqu’un doit être ses compétences et sa capacité à accomplir le travail requis.

À mon avis, la LNH devrait profiter du message d’Evander Kane pour prendre le taureau pas les cornes. La ligue doit agir en tant que modèle afin de promouvoir la diversité. Si la meilleure ligue au monde pose un geste fort pour signifier que les joueurs de toutes origines, de toutes confessions et de toutes orientations sexuelles ont leur place dans la LNH.

Il y a probablement plusieurs façon de faire un tel «statement». On pourrait par exemple rebaptiser un trophée majeur de la ligue en l ‘honneur de Willie O’Ree, le premier joueur noir de l’histoire de la LNH. Une campagne de publicité en faveur de la diversité serait aussi une option intéressante.

Si un spectateur émet un commentaire raciste pendant un match: expulsez-le. Mieux encore, bannissez-le de votre amphithéâtre.

Chose certaine, la ligue a l’opportunité de prendre la rondelle au bond et de lancer un message clair à tous les amateurs de hockey: tout le monde a le droit de jouer au hockey, chacun a sa place s’il a le talent et s’il y met les efforts nécessaires