Esa Lindell a essayé de battre un record de plongeons sur la même séquence

Embed from Getty Images

On le sait, on voit beaucoup moins de punitions en séries qu’en saison régulière même si le jeu est beaucoup plus robuste. Cette tendance vient d’une vieille mentalité des officiels qui ne veulent pas décider du sort du match. C’est une volonté noble, mais ça laisse place à des décisions parfois douteuses.

Ça crée aussi des fois des joueurs qui vont exagérer pour attirer un appel et c’est ce qu’on a vu dans le troisième match entre les Stars et les Blues. En fin de deuxième période, Robert Bortuzzo a reçu une punition méritée pour double-échec, mais il n’a pas été le seul à se rendre au banc. Esa Lindell l’a accompagné pour réaction exagérée et lui aussi, il l’a amplement mérité.

Sur la séquence, Robert Bortuzzo a donné deux bons double-échecs au défenseur des Stars et à chaque fois, celui-ci s’est littéralement projeté sur la glace pour attirer l’attention de l’arbitre. Ça a marché, mais c’était tellement ridicule que l’arbitre n’avait pas le choix de l’amener au banc. Bortuzzo était tellement frustré qu’il l’a frappé à nouveau après le sifflet et Esa Lindell s’est encore effondré.

C’est vraiment le genre de jeu qui ne plait pas aux partisans qui critiquent constamment le soccer et s’il a déjà été averti cette saison, Lindell sera mis à l’amende. Une chose est certaine, il a perdu le bénéfice du doute des arbitres avec ces plongeons-là.

Les plongeons d’Esa Lindell