Commotions cérébrales : du pot médical pour des ex-joueurs de la LNH

LNH
Crédit photo - Drew Lesiuczok / Sportsnet

Une centaine d’ex-joueurs de la LNH vont se prêter à des tests sur l’efficacité du cannabis pour traiter les symptômes des commotions cérébrales.

L’étude clinique financée par le producteur de cannabis Canopy Growth vise à évaluer les effets positifs du cannabidiol pour contrer les problèmes neurologiques liés à une commotion.

Cette substance a été retirée de la liste noire de l’Agence mondiale antidopage l’an dernier. Plusieurs athlètes d’élite l’utilisent pour combattre une inflammation.

L’étude vise également à vérifier si le cannabis peut aussi aider à réduire les symptômes de dépression et de démence évolutive causés par une commotion cérébrale.

 

Le témoignage de Riley Cote

L’ex-dur à cuire des Flyers Riley Cote est l’un des propriétaires de BodyChek Wellness, une entreprise de cannabis américaine. Il affirme que le cannabis est déjà énormément utilisé par les joueurs de la LNH, pour combattre des inflammations, mais aussi pour améliorer le sommeil et la gestion du stress.

Riley Cote a lui-même découvert les effets positifs du cannabis afin de traiters les symptômes de commotions. Après tout, il a mené quelque 250 combats au cours de sa carrière.

Pour l’ancien ailier gauche de la LNH, il ne fait aucun doute que le cannabis est plus sécuritaire que l’alcool pour les joueurs qui subissent des commotions. Il craint toutefois de voir la ligue reculer dans l’utilisation du cannabis. Riley Cote estime que la LNH est dirigée par une vieille génération et que la ligue est commanditée par l’alcool, ce qui pourrait venir freiner les développements de l’étude clinique sur le cannabis.

 

Via Tristan Péloquin, La Presse