Charlie McAvoy risque une suspension pour un coup à la tête de Josh Anderson

Embed from Getty Images

Si jamais les Blue Jackets sont capables de forcer la tenue d’un match ultime contre les Bruins, c’est possible que ces derniers soient sans les services de Charlie McAvoy. Le défenseur des Bruins risque de devoir parler au département de la sécurité des joueurs à cause d’un plaquage à la tête de Josh Anderson dans le match #6.

Charlie McAvoy est déjà chanceux d’être resté dans la sixième partie puisque ça semblait vraiment être une punition majeure. Initialement, Kelly Sutherland semblait avoir fait cet appel, mais après le conciliabule, les officiels ont plutôt décidé d’attribuer une punition mineure. Pour sa part, Josh Anderson est entré au vestiaire après s’être relevé de l’impact.

Bien évidemment, la foule de Columbus n’a pas apprécié l’appel et l’un d’entre eux a même lancé ses peanuts sur la patinoire. Les Bruins doivent donc vraiment protéger leur avance de 1-0 dans cette troisième période parce que ça va être très difficile pour eux de gagner un match ultime sans McAvoy. S’ils y arrivent, ce sont les Hurricanes qui vont en profiter dès le début de la finale de l’Est.

Lors de l’entracte, Elliotte Friedman a soulevé un bon point. Il s’est demandé si le fiasco entre les Sharks et les Golden Knights lors d’un moment aussi crucial que celui de lundi soir a eu un impact sur cette décision. On se rappelle que les arbitres qui s’étaient trompés en donnant une punition majeure dans le match #7 ne sont pas passés au prochain tour même si c’était deux gars d’expérience.

Le coup de Charlie McAvoy