Carl Soderberg prend la route de l’Arizona

Embed from Getty Images

Avec leur nom qui commence à circuler dans le dossier Artemi Panarin, l’Avalanche du Colorado a fait encore plus d’espace sur son plafond salarial mardi midi. Ils ont envoyé Carl Soderberg en Arizona en échange d’un choix de troisième tour en 2020 ainsi que du défenseur Kevin Connauton. L’Avalanche mène désormais la LNH en termes d’espace salariale avec plus de 38 M$ de libre.

C’est vrai qu’ils devront encore signer Mikko Rantanen à un contrat et ça ne risque pas d’être un petit chiffre, mais ça leur donne encore pas mal de marge de manœuvre. Ils n’ont que cinq attaquants sous contrat, donc ils devront utiliser cette espace pour remplir leur club, mais ça donne des options à Joe Sakic. Panarin sera le nom le plus populaire, mais ils ne sont pas à écarter quand on parle d’offre hostile.

De l’autre côté, ça place les Coyotes dans une drôle de situation puisque présentement, ils ont la deuxième plus grosse masse salariale de la LNH. Si je t’avais donné 20 chances de deviner l’équipe dans cette position, tu n’aurais jamais choisi les Coyotes, qui viennent encore de changer de propriétaire, mais ils sont vraiment là. Le contrat de Marian Hossa (5,275 M$) fausse un peu la donne, mais c’est quand même bizarre de les voir là.

Ça rend aussi l’acquisition de Carl Soderberg à ce prix-là un peu curieuse. Ce dernier aura un impact de 4,75 M$ l’an prochain et il vient de connaître sa meilleure saison en trois ans avec une récolte de 23 buts et 49 points. Il a été limité à deux passes en 12 matchs de séries, donc bien que ce soit un joueur de la LNH, c’est difficile de le voir justifier la place qu’il prend sur le plafond salarial.