Carl Gunnarsson ramène la finale à égalité

Embed from Getty Images

Après 14 matchs en finale de la Coupe Stanley, les Blues de St-Louis ont finalement obtenu la première victoire de leur histoire. Elle ramène la finale de la Coupe Stanley à égalité et le héros a été Carl Gunnarsson, qui a marqué le but gagnant en prolongation avec un bon lancer alors que les Bruins avaient une punition à retardement.

C’était une victoire méritée pour les Blues, qui ont maintenu une avance de 37-23 au chapitre des tirs au but. C’est complètement le scénario inverse de ce que l’on avait dans la première rencontre. Après les 15 premières minutes du match qui étaient complètement folles avec un total de quatre buts, on a eu droit à du jeu fermé pendant 40 minutes. Ça s’est rouvert vers la fin du temps réglementaire et les Blues ont carrément dominé la prolongation.

D’ailleurs, Carl Gunnarsson n’a pas eu besoin de quatre minutes pour donner la victoire aux siens. C’était un autre héros improbable en prolongation des séries. Le défenseur ne s’était pas inscrit sur la feuille de pointage depuis le 2 février alors qu’il avait marqué contre les Blue Jackets. C’était donc 21 matchs sans point pour lui avant ce soir. C’était visiblement sa soirée puisqu’il avait obtenu son premier point des séries plus tôt dans la soirée sur le but de Robert Bortuzzo. C’était aussi son premier but en carrière dans les séries de la LNH.

C’est la suite d’une bonne séquence pour les Blues, et Jordan Binnington. Le gardien de St-Louis n’avait pas eu trop de travail dans ce match-là avec seulement 21 arrêts, mais ça lui donne maintenant une fiche de 6-2 suivant une défaite dans ces séries.

Le but gagnant de Carl Gunnarsson