Carl Gunnarsson avait prédit son but en prolongation durant une pause pipi

LNH
Crédit photo - Sports Illustrated

Carl Gunnarsson était probablement l’un des derniers joueurs qu’on aurait pu choisir pour marquer le but gagnant du match #2.

Le défenseur suédois n’avait pas obtenu de point depuis le 2 février. Il n’avait jamais marqué en 56 matchs éliminatoires.

En fin de troisième période, mercredi, le vétéran de 32 ans a failli trouver le fond du filet. Malheureusement, son tir a frappé le poteau.

 

Prédiction à l’urinoir

Il y a au moins une personne qui avait confiance que Carl Gunnarsson pouvait jouer les héros en prolongation : Carl Gunnarsson!

En effet, durant le troisième entracte, l’entraîneur Craig Berube a croisé son défenseur aux toilettes en train de faire pipi à l’urinoir. C’est à ce moment que le joueur aurait déclaré à son coach qu’il n’avait besoin que d’une autre chance pour marquer.

Gunnarsson avait dit vrai et a saisi sa chance après moins de quatre minutes jouées en prolongation.

C’est l’entraîneur Craig Berube qui a révélé cette prédiction après la victoire des Blues. Le défenseur suédois a confirmé que c’était bel et bien arrivé.

 

Une victoire qui fait mal aux Panthers

La victoire des Blues permet à St-Louis d’hériter de l’avantage de la glace. En effet, les Blues joueront à domicile pour trois des cinq derniers matchs de la finale, si celle-ci se rend jusque-là.

Certes, le résultat d’hier est surtout décevant pour les Bruins. Pourtant, il y a une autre équipe de la LNH qui a écopé à la suite de la victoire des Blues.

Les Panthers sont devenus mercredi la seule équipe de la LNH à n’avoir jamais remporté une rencontre en finale de la Coupe Stanley. La formation floridienne ont atteint une seule fois la ronde ultime des séries. C’était en 1996, contre l’Avalanche.

Mené par Joe Sakic, Valeri Kamensky et Peter Forsberg, le Colorado avait blanchi ses adversaires pour mettre la main sur la Coupe Stanley.